Football

24 février 2019 23:18; Act: 25.02.2019 07:14 Print

Depay et Lyon craquent à Monaco

La star de l'OL a encore déçu en Principauté. Corollaire: une défaite 2-0 qui fait tache et une mauvaise opération comptable.

storybild

Memphis Depay s'en veut. Il vient de rater un penalty. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Memphis Depay a encore déçu, entraînant dans son spleen Lyon, battu dimanche par Monaco (2-0). L'OL voit désormais sa 3e place menacée par Saint-Etienne et Marseille, 5e à cinq points après son nul à Rennes (1-1), lors de la 26e journée de Ligue 1.

Le nul de Lille, 2e (51 pts) à Strasbourg vendredi (1-1) lui donnait une opportunité de regarder vers le haut au classement: mais après sa défaite à Monaco sans son capitaine Nabil Fekir, c'est vers le bas que Lyon (3e, 46 pts) regarde.

Tout est allé de travers pour l'OL, à l'image de sa star Memphis Depay, dans une mauvaise passe. L'entraîneur Bruno Genesio a bien tenté de le réanimer en le laissant sur le banc au coup d'envoi. Mais une fois sur le terrain, le Néerlandais a été transparent, et a même raté un penalty (71e)...

Pis, les Lyonnais ont perdu sur blessure Marçal (adducteurs) et Martin Terrier (pubis) lors de la première période. Inquiétant.

De son côté, Monaco (16e, 25 pts) continue de s'éloigner de la Ligue 2, lancé par ses mobylettes portugaises Gelson Martins et Rony Lopes, qui ont marqué un but chacun (18e et 27e). Un début idéal pour le nouveau N.2 du club, le Russe Oleg Petrov, nommé vendredi.

Un point pour l'OM

L'OM a encore espéré un but de son attaquant providentiel Mario Balotelli. Mais c'est Valère Germain, muet en L1 en cinq mois, qui a fait le boulot: il a égalisé de la tête pour ramener un nul de Rennes, devant depuis la 7e minute grâce à Benjamin André.

C'est un bon point pour les Provençaux, qui ont terminé à dix après l'expulsion de Jordan Amavi (94e), face à des Bretons en pleine bourre, qui se sont créés les meilleures occasions malgré l'absence de Hatem Ben Arfa, écarté à la dernière minute pour avoir séché la mise au veille.

Marseille (5e, 41 pts), qui restait sur trois succès consécutifs, marque un léger coup d'arrêt mais reste à cinq points du troisième Lyon. Dans l'optique de l'Europe, le choc dimanche prochain contre Saint-Etienne (4e, 43 pts) vaudra de l'or.

Football

(nxp/afp)