Qatar 2022

14 décembre 2010 22:40; Act: 14.12.2010 22:53 Print

Dérapage de Sepp Blatter à propos des gays

Interrogé sur la question de la l’homosexualité au Qatar, le président de la Fifa a cherché à dédramatiser: «Je pense que les gays devraient juste s'abstenir de toute activité sexuelle».

Une faute?

Au Qatar, on ne rigole pas avec l'homosexualité. Ce qui est considéré comme une déviance dans cet émirat est passible de cinq ans de prison et de la flagellation.

Interrogé sur la question Sepp Blatter en marge d'un déplacement à Johannesbourg, le président de la FIFA a tenté de minimiser le soucis: «Je suis sûr qu’il n’y aura pas de problème pour les supporters gays quand les Mondiaux se dérouleront au Qatar». Le dirigeant a même la solution pour éviter les débordements anti-gays : «Ils devront néanmoins s’abstenir de toute activité sexuelle», a-t-il ajouté sous forme de boutade.

«Au Moyen-Orient, c'est une autre culture parce que c'est une autre religion. Mais dans le football, il n'y a pas de frontières. On s'ouvre à tout le monde et je pense qu'il n'y aura aucune discrimination d'aucune sorte envers les êtres humains, qu'ils soient homosexuels ou non, de gauche ou de droite, ou que sais-je encore», a-t-il toutefois précisé, espérant une évolution des mœurs d'ici au Mondial 2022.

(cga)