Football

08 décembre 2019 09:19; Act: 08.12.2019 13:30 Print

Des cadors au Qatar en mars pour la «Nati»?

par Robin Carrel - Pour préparer l'Euro 2020, la troupe de Vladimir Petkovic devrait aller découvrir le pays hôte de la prochaine Coupe du monde et y affronter des costauds.

storybild

Ce sera l'occasion d'effectuer d'ultimes tests avant le grand rendez-vous de l'été. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le sélectionneur national aime passer la fin de l'hiver au chaud. En mars 2018, alors que le Mondial en Russie pointait à l'horizon, les Helvètes avaient passé une semaine en Grèce. Un stage sanctionné par un simple match amical à Athènes, remporté 0-1 sur un but de Blerim Dzemaili, le Stade olympique local remplaçant au pied levé celui de Salonique.

En route vers le prochain championnat d'Europe où la Suisse se coltinera deux matches à Bakou (contre le Pays-de-Galles et la Turquie) et un déplacement à Rome (face à l'Italie), le «Mister» va sans doute encore une fois aller chercher le soleil. Et pas n'importe où, puisque son équipe devrait s'envoler vers Doha, au Qatar, lors de la fenêtre internationale comprise entre le 18 et le 26 mars.

L'Association suisse de football avait pensé traverser l'Atlantique et se (faire) payer une tournée en Amérique du Sud, voire aux Etats-Unis. Mais selon une indiscrétion d'officiels de la Fédération belge, dévoilée par «Het Laatste Nieuws», c'est bel et bien chez le futur hôte de la Coupe du monde 2022 que devrait se diriger l'équipe de Suisse.

22 degrés

A Doha, les Helvètes devraient avoir fort à faire. Les participants à ce mini-tournoi seront, en effet, tous des cadors. Outre la «Nati», le Portugal, la Croatie et la Belgique devraient être de la partie! Rien de moins que le champion d'Europe en titre, le vice-champion du monde en titre et le «presque» champion du monde en titre...

Chaque équipe en lice disputera deux rencontres (demi-finales, petite finale et finale?) et recevra sans doute une compensation appréciable de la part de la Fédération qatarie de football. A cette époque de l'année, les températures restent «clémentes» dans ce petit émirat du Moyen-Orient. La température moyenne y est de 22 degrés et oscille généralement entre 19° et 27°.

Reste à savoir si les dirigeants de l'ASF officialiseront la chose lundi matin, à l'occasion du bilan de fin d'année que dressera Vladimir Petkovic, du côté de Muri. Les pontes du football helvétique sont aussi attendus sur un autre dossier: le lieu du futur camp de base de leurs joueurs, lors du prochain Euro. A Bakou, sans mauvais jeu de mot?

Football

(nxp)