Football

26 février 2019 20:11; Act: 26.02.2019 20:18 Print

Des entraîneurs sous très haute tension

Diego Simeone, Massimiliano Allegri et Mauricio Pochettino vont devoir rendre des comptes après leurs agissements de ces dernier jours.

storybild

Capture d'écran. (Photo: Twitter)

Une faute?

L'UEFA a ouvert une procédure disciplinaire à l'encontre des entraîneurs de l'Atlético Madrid, Diego Simeone, et de la Juventus Turin, Massimiliano Allegri, pour «conduite inappropriée», a annoncé l'instance du football européen dans un communiqué lundi.

Les faits reprochés remontent au 8e de finale aller de la Ligue des champions entre l'Atlético et la Juve, le 20 février, remporté par les Madrilènes 2 à 0 en Espagne. Connu pour son discours musclé et sa capacité à transcender ses joueurs, Simeone a fêté le premier but de son équipe contre la Juventus en se tournant vers le public du stade Metropolitano, mains sur les parties génitales.

Pour Allegri, l'UEFA reproche à l'entraîneur turinois d'avoir retardé le coup d'envoi. Par ailleurs, l'UEFA a également ouvert une procédure contre l'Atlético Madrid pour «escaliers bloqués» et «jet d'objets». La date des auditions n'est pas encore confirmée, a précisé l'instance européenne.

Pochettino pète aussi un câble

Mauricio Pochettino est également sur la sellette, mais cette fois-ci en Angleterre. Au terme de la rencontre perdue face à Burnley, le manager de Tottenham est allé à la confrontation avec l'arbitre de la rencontre, Mike Dean. La Fédération anglaise de football a ouvert une enquête et l'accuse de langage ainsi que de comportement inappropriés, à la fois sur le terrain et dans la zone du tunnel. Pochettino a jusqu'à jeudi 18 heures pour répondre à la Fédération anglaise.

L'Argentin, furieux de certaines décisions arbitrales qui allaient à l'encontre de son équipe, l'a fait savoir au milieu du terrain. Suite à cela, il s'en est allé une première fois, avant de se retourner furieusement et de prendre d'assaut l'arbitre. Il a été rejoint par son assistant Jésus Perez. Les deux hommes n'étaient visiblement pas très contents d'un commentaire de Monsieur Dean. Ils ne cessaient de dire. «Osez répéter, osez répéter devant la caméra ce que vous venez de dire!»

Football

(caz/afp)