Euro M21 au Danemark

08 juin 2011 21:37; Act: 10.07.2011 08:14 Print

Egos et valeurs communes

Les 23 sélectionnés de l’équipe de Suisse M21 sont arrivés au Danemark avec une certitude : l’Euro peut servir de tremplin à leur carrière.

storybild

Le "Vaudois" de 19 ans Nassim Ben Khalifa (à g.) (Photo: Keystone)

Une faute?

Relégué en Challenge League avec Bellinzone, Frank Feltscher (23 ans) n’a pas encore de nouveau club. Xavier Hochstrasser (22 ans) est pour sa part de retour à YB, après un prêt de six mois à Padoue, en Serie B italienne. Or, la page bernoise semble définitivement tournée. Autre Romand, autre destin : Nassim Ben Khalifa (19 ans). Transféré à Wolfsburg en début de saison et placé cet hiver à Nuremberg (2e Bundesliga), le Vaudois a connu la dégringolade jusqu’à la Regionalliga Sud.

«Un bon Euro simplifierait beaucoup de choses pour eux», résume le coach national Pierluigi Tami. La Suisse commencera son tournoi face au pays organisateur, samedi à 20h45. Les desseins individuels inquiètent-ils le Tessinois ? «Oui, cela peut nuire aux ambitions du groupe», admet-il avant de professer sa foi en l’esprit d’équipe qui anime chacun de ses hommes. Pourtant «cet Euro est une vitrine», prévient l’agent de joueurs Max Urscheler. De nombreux scouts seront à l’affût et les décideurs de tous les grands clubs européens s’assoiront dans les tribunes.

Son homologue Christoph Graf confirme l’importance des tournois juniors pour les chercheurs de talents. La chasse recèle toutefois de complexités : «Les mailles du filet sont très larges. Il faut beaucoup pour réussir à concrétiser avec un grand club». Aujourd’hui la valeur marchande des M21 Suisses est estimée à 38 millions de francs. Si les Rougets atteignent leur but avoué, à savoir le stade des demi-finales de l’Euro, la somme pourrait être revue à la hausse de quelques millions, d’ici trois semaines.

(mfr)