Football - France

05 février 2019 21:39; Act: 05.02.2019 21:39 Print

En plus, Adrien Rabiot était fan de l’OM…

Le milieu de terrain mis de côté par le PSG va devoir gérer un nouveau «bad buzz». Le journal So Foot a découvert le pot aux roses.

storybild

Rabiot n'a plus joué avec la "une" depuis début décembre. (Photo: Keystone/AP/Michel Euler)

Sur ce sujet
Une faute?

Le prochain numéro de So Foot, l’hebdomadaire français autour du ballon rond, sort le 7 février. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses journalistes ont fait fort pour booster les ventes de ce 163e opus. On y annonce un dossier complet sur Adrien Rabiot, le joueur que les Français et les Parisiens adorent détester.

«Ici c’est le paria. Les Bleus, sa mère, le PSG. Enfin la vérité sur les caprices de Rabiot», en est le titre et l’accroche. Mais c’est sur son site web que So Foot a «teasé» encore plus violemment: «Quand Adrien Rabiot était pour l’OM»… Les reporters français sont allés voir les anciens coéquipiers chez les juniors du milieu défensif si décrié et ceux-ci se sont montrés catégoriques.

«Lors des Clásicos, il était clairement pour l’OM. Il était à fond derrière eux», a assuré un de ses anciens camarades au sein de l’US Créteil-Lusitanos. Pas de quoi améliorer l’image du joueur auprès des fans du Parc des Princes. Surtout que le reste du dossier sur Rabiot est tout autant à charge. Sa mère, qui est aussi sa conseillère, aurait, en effet, tout fait pour que son rejeton ne joue pas dans la capitale.

Mis de côté actuellement par le PSG parce qu’il ne veut pas prolonger son contrat avec le club qatari, le milieu de 23 ans ronge son frein en tribunes. Il a même été contraint de s’entraîner avec l’équipe-réserve ces dernières semaines, pendant que sa troupe cherchait désespérément des demis défensifs sur le marché des transferts en janvier. Rabiot, lui, aurait trouvé un accord avec le FC Barcelone en vue de la saison prochaine.

(Sport-Center)