Europa League

17 février 2011 19:23; Act: 18.02.2011 09:29 Print

Enorme déconvenue pour le FC Bâle

Le FC Bâle maîtrisait son élément et menait 2-0 à la pause. Pourtant, les Rhénans se sont fait surprendre par le Spartak Moscou, qui a inscrit trois buts en deuxième mi-temps pour s’imposer.

Voir le diaporama en grand »

Pour suivre le live, cliquez sur le lien ci-dessus.

Sur ce sujet
Une faute?

Le FC Bâle devra réaliser un petit miracle jeudi prochain à Moscou pour prolonger l'aventure en Europa League. Battus 3-2 au Parc St-Jacques par le Spartak, les Rhénans se retrouvent dans une situation impossible.

Crucifié à la 92e sur un coup-franc d'un Géorgien de 18 ans Jano Ananidze, le Champion de Suisse gardera un souvenir amer de ce match aller des seizièmes de finale. Il a, en effet, mené 2-0 à la pause grâce à des réussites de Frei et de Streller avant de perdre le fil de son football. Un brin trop naïfs, les Rhénans ont permis aux Moscovites de revenir dans le match alors qu'ils avaient été tout près d'aller au tapis pour le compte. Le mauvais soir de deux des hommes de base de Thorsten Fink, le défenseur Abraham et le demi Yapi, a pesé lourd dans la balance.

Le FC Bâle trouvait l'ouverture à la 36e minute. Sur un corner botté de la droite par le gaucher Shaqiri, Stocker déviait le ballon pour un Alex Frei qui jaillissait au coeur des cinq mètres comme le grand buteur qu'il demeure. Cinq minutes plus tard sur un corner au même endroit, Shaqiri trouvait cette fois la tête de Streller au second poteau. Marquer deux fois sur ses deux premières véritables occasions: le scénario était vraiment idéal pour le FCB.


Un scénario qui n'aurait pas été possible sans un réflexe étonnant de Costanzo sur une volée de Dzyuba à la 30e. A la 61e, la réussite fuyait cette fois le gardien du FCB, battu sur une frappe imparable de Dmitri Kombarov, lequel avait bénéficié de deux déviations malheureuses des défenseurs rhénans sur une frappe d'Alex pour se retrouver dans une position idéale.


L'égalisation tombait neuf minutes plus tard. Dzyuba exploitait une erreur de Kunsunga au marquage pour battre presque à bout pourtant Costanzo. Excellent jusque-là, le défenseur genevois a été abusé par le centre d'Alex. Cette fin de match tournait vraiment au cauchemar pour le FCB. Shaqiri était, en effet, expulsé à la 77e pour un coup de coude. L'international, qui aurait pu être le héros du match avec ses deux assists, n'aurait jamais dû perdre de la sorte le contrôle de ses nerfs.