Football

12 novembre 2019 11:50; Act: 12.11.2019 11:50 Print

Gelson: «l'arbitre n'a pas eu une très bonne lecture»

par Oliver Dufour - Le milieu de terrain valaisan de l'Eintracht Francfort a écopé dimanche d'un double avertissement en l'espace de 20 minutes, face à Fribourg. L'équipe locale s'est imposée 1-0.

Sur ce sujet
Une faute?

Il en avait gros, Gelson Fernandes, dimanche soir après le match perdu par «son» Eintracht Francfort sur le terrain de Fribourg, en Bundesliga allemande. Lundi matin encore, le milieu de terrain valaisan de 33 ans se sentait coupable d'avoir précipité la victoire fribourgeoise (1-0) en se faisant expulser juste avant la mi-temps.

L'ancien international s'est fendu du message sur son compte Twitter à l'attention de ses coéquipiers et des supporters du club. «Je suis désolé que notre équipe ait subi un désavantage à cause de mon carton rouge. Après que j'ai déjà écopé d'un avertissement (ndlr: pour une faute commise à la 26e minute), je n'avais pas le droit d'aller comme ça au combat. Mais ma foi c'est dans ma nature. Mes excuses vont à mes coéquipiers et à nos fans», a plaidé Fernandes.

Joint mardi matin par «20 minutes», le joueur était prêt à passer à autre chose, même s'il estimait son expulsion sévère. «C'est le genre d'événement qui fait partie du sport de haut niveau. Ma foi, ça s'est passé. Mais je trouve quand même que l'arbitre n'a pas vraiment eu une très bonne lecture du jeu sur le deuxième carton jaune. C'étaient mes deux seules fautes du match... Reste que c'est un peu con de prendre un rouge comme ça, d'autant plus que pour moi nous étions supérieurs et qu'à onze sur le terrain nous aurions pu espérer prendre quelque chose.»

La famille de l'Eintracht en voudra certainement moins à Gelson Fernandes qu'à son capitaine David Abraham, coupable d'avoir catapulté au sol avec violence l'entraîneur adverse, Christian Streich, en allant récupérer un ballon sorti en touche. Abraham, ancien joueur du FC Bâle, a aussi présenté des excuses pour son moment de folie, via les réseaux sociaux de son club.


Football