Football

24 février 2020 14:30; Act: 24.02.2020 15:02 Print

Gattuso: «Messi, le plus grand de tous les temps»

L'entraîneur de Naples, club marqué par le passage du légendaire Maradona, a été affirmatif à la veille du match Napoli - Barça.

storybild

Gennaro Gattuso à propos de Lionel Messi: «Il fait des choses qui n'existent que sur la Playstation.» (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Lionel Messi est «le plus grand de tous les temps», a assuré lundi Gennaro Gattuso, l'entraîneur de Naples, club marqué par le passage du légendaire Diego Maradona, à la veille du duel entre son équipe et Barcelone en Ligue des champions.

«C'est le plus grand et il est un exemple pour tous, il ne dit jamais un mot plus haut que l'autre. Il fait des choses qui n'existent que sur la Playstation, des choses impensables. Ça fait déjà quelques années qu'il est le plus grand de tous les temps», a expliqué Gattuso en conférence de presse.

Relancé sur la comparaison avec Maradona, qui a joué à Naples de 1984 à 1991, Gattuso a répondu que l'idole du Napoli était «un dieu du foot». «Mais je l'ai vu sur VHS, ou sur DVD. De près, au stade, je ne l'ai jamais vu. Je sais le champion qu'il a été et je sais que j'ai raté quelque chose de merveilleux. Je le regrette. Aujourd'hui, je vois Messi faire des choses que faisait Maradona», a-t-il dit.

Capitaine du Napoli et Napolitain lui-même, Lorenzo Insigne a été plus diplomate. «Messi est le plus fort au monde actuellement, a-t-il dit. Mais pour nous Napolitains, Maradona est tout et je ne veux pas comparer. Maradona est sacré.»

Le respect de Gattuso pour Quique Sétien

Les deux hommes se sont en revanche entendus sur la nécessité de ne pas se concentrer exclusivement sur Messi. «J'ai lu des choses sur des dispositifs ou du marquage individuel. Mais on doit faire une prestation collective, parce qu'il n'y a pas que Messi», a dit Gattuso, qui a assuré être un admirateur du travail de Quique Sétien, le nouvel entraîneur du Barça.

«Je l'ai beaucoup observé, à Las Palmas, au Bétis Séville. J'ai un grand respect pour lui, c'est un très grand entraîneur. Et je revois avec lui le Barcelone qu'on ne voyait pas depuis un an et demi ou deux ans», a déclaré le technicien italien.

Insigne a de son côté estimé que Naples avait les moyens de gêner les Catalans. «C'est un match difficile mais qu'on essaie de préparer au mieux. La Ligue des champions, c'est autre chose. On a perdu beaucoup de points contre des petits, mais on a été capables de battre Liverpool et de faire match nul chez eux», a-t-il rappelé.

Football

(nxp/afp)