Football

03 avril 2019 23:33; Act: 03.04.2019 23:33 Print

Geiger: «Le terrain était le même pour les deux équipes»

par Daniel Visentini, Lausanne - L'entraîneur de Servette était heureux, sans fanfaronner. Fier de la prestation des siens face à Lausanne (victoire 0-2).

storybild

Alain Geiger estime que l'arbitre a bien fait de ne pas arrêter le derby. (Photo: Keystone)

Une faute?

Alain Geiger, vous devez avoir le sentiment du devoir accompli avec cette victoire de Servette 2-0 à la Pontaise?

Oui, malgré les conditions de jeu, avec cette neige, l'équipe a respecté les consignes, a fait un grand match, s'est adaptée aux circonstances. Mieux que Lausanne d'ailleurs. Malgré la neige, nous avons pu poser des attaques rapides en passant par les côtés. Je suis fier de mon groupe.

Que pensez-vous des conditions de jeu, ce match aurait-il dû être arrêté?

Pourquoi? Nous avons commencé comme cela, avec la neige qui tombait. Elle tombait pour les deux équipes, les conditions étaient les mêmes pour Lausanne et pour nous. Que fallait-il faire? Arrêter d'un coup. Parce que soudain, à dix minutes de la fin, il n'y avait plus de pelles ou de râteaux pour déblayer les lignes alors qu'il y en avait à la mi-temps? Non, c'était compliqué, mais il fallait faire avec. Encore une fois, c'était la même chose pour tout le monde et nous avons mieux négocié ces conditions que Lausanne.

Alain, Servette a maintenant 13 points d'avance sur Lausanne, 14 virtuellement avec sa différence de but si favorable: franchement, ça sent très fort la Super League, non?

Nous avons fait un grand pas dans la bonne direction, c'est clair. Mais je ne vais pas changer maintenant. Je reste dans la même logique: préparer les matches les uns après les autres. Nous devons rester conscients que c'est toujours un précieux trésor de remporter les trois points. Et c'est ce que nous devons faire jusqu'à la fin, jusqu'à ce que cela soit officiel. Cela rigole pour nous. Mais il faut rester concentré jusqu'au bout.

Football

(nxp)