Super League

03 mai 2012 18:59; Act: 03.05.2012 22:41 Print

Geoffrey Serey Die dans de sales draps

par Frédéric Nejad/Grégory Beaud - L'Ivoirien de Sion a giflé, mercredi, un ramasseur de balle de la Pontaise. Le père du garçon de 13 ans a choisi de retirer sa plainte.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

L’attitude déplorable du milieu de terrain du club valaisan a été rendue publique par les images de la télévision alémanique. Sa taloche ne devrait pas rester sans conséquences.

Contacté jeudi après-midi, Alain, le père du junior, a confirmé avoir parlé à Serey Die: «Je lui ai téléphoné après avoir entendu les nouvelles à la radio. Je n’aime pas l’ampleur que ça prend.» Il explique que Serey Die l’a rappelé en fin d’après-midi pour s’excuser aussi auprès de son fils. «Il m’a dit qu’il se moquait des sanctions éventuelles mais qu’il s’en voulait de l’avoir giflé. Je l’ai senti sincère. Et il m’a confirmé que mon fils n’avait pas été malhonnête avec lui. Alors je retire ma plainte.»

Plus tôt, la formation de Tourbillon avait affirmé que le joueur avait déjà fait amende honorable: «A la Pontaise, le joueur s’est excusé personnellement auprès de l’enfant peu après l’incident. Geoffrey Serey Die admet avoir alors agi sous le coup de la frustration. Le jeune avait volontairement tardé à rendre le ballon à Sion pour faire gagner du temps au LS. Au calme, il s’est ensuite adressé à l’enfant pour lui présenter ses regrets.»

La commission de discipline de la Swiss Football League s’est saisie du dossier et devra faire la lumière sur l’affaire. Une chose semble plus qu’envisageable: Serey Die pourrait avoir disputé son dernier match de la saison.