Football

17 octobre 2019 12:25; Act: 17.10.2019 12:49 Print

Gladbach blinde Zakaria à plus de 50 millions

Le milieu de terrain intéresse les plus grands clubs. Il pourrait devenir le joueur suisse le plus cher de l'histoire.

storybild

Denis Zakaria est devenu un pion essentiel sur l'échiquier de Borussia Mönchengladbach. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les performances du milieu de terrain genevois Denis Zakaria (22 ans), que ce soit avec Borussia Mönchengladbach (actuel leader de Bundesliga) ou l'équipe de Suisse, ne passent pas inaperçues. Zakaria suscite ainsi l'intérêt de plusieurs grands clubs, dont le Borussia Dortmund - qui reçoit justement Gladbach samedi (18h30) -, le Bayern Munich, l'Inter Milan, Tottenham ou Manchester United.

Mais le directeur sportif de Mönchengladbach Max Eberl est catégorique: l'été prochain, il n'entrera pas en matière à moins de 50 millions d'euros (plus des bonus à définir). En juillet dernier, Dormund avait fait une offre à 22 millions pour Zakaria, mais Eberl l'avait balayée. Il explique dans les colonnes du «Bild»: «Nous sommes très contents du développement de Denis, et nous comptons sur lui à long terme.»

Cela étant, Eberl connaît la loi du milieu - et du marché: «Gladbach est et restera un club qui a besoin d'encaisser des sommes de transfert pour vivre. Si des offres amorales (sic!) nous parviennent, nous devons naturellement en tenir compte.»

C'est ce que les dirigeants de Gladbach ont fait il y a trois ans, lorsqu'ils ont vendu Granit Xhaka à Arsenal pour 45 millions d'euros - transfert record à la fois pour le club allemand et pour le football suisse.

Xhaka, justement, à propos de Zakaria: «Sa progression est incroyable. Avoir Denis à mes côtés en équipe de Suisse me rend plus fort. Mais il doit faire attention: une phase décisive dans sa carrière se profile devant lui.»

Zakaria n'a donc pas fini de faire parler de lui. Arrivera-t-il au bout de son contrat avec Gladbach (fin juin 2022)? Il est permis d'en douter. S'il devait quitter les Fohlen plus vite que prévu, tout indique qu'il deviendrait alors le joueur suisse le plus cher de l'histoire. Young Boys avait vendu Zakaria à Mönchengladbach en 2017 pour 12 millions d'euros.

Sport-Center

Football

(Sport-Center)

Les commentaires les plus populaires

  • Big Fernand le 17.10.2019 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si le corps tient

    Quelle progression ! Voyez le dernier match de la suisse. Un volume de jeu fou, un physique impressionnant, des qualités techniques en dessus de la moyenne, nul doute qu il ira loin... si son corps ne lui joue pas des tours !

  • Maxime le 17.10.2019 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    S assurer des revenus au cas ou.....

    C est un pari du futur fait par son club afin qu il ne parte pas pour des peanuts. Cela ne veut pas dire qu il est vaut actuellement et ne veut pas dire non plus qu il les vaudra un jour.

  • Patoche77 le 17.10.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SFC

    Forme au SFC!!

Les derniers commentaires

  • Lolo le 17.10.2019 21:35 Report dénoncer ce commentaire

    Aller

    Va au Bayern zaka

  • Fournier le 17.10.2019 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SIon

    SIon toujours cher joueur car quand connaît foot ces mieux pour transférer juste pas à cause de la balle

    • Christiaan le 17.10.2019 17:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fournier

      Moi pas sûr de tout comprendre ce que toi dire !

    • Mariethoz le 17.10.2019 18:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fournier

      Tu viens de Zagreb ou de Belgrade ?

  • Chris le 17.10.2019 15:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout fout le camp

    Si j'ai bien compris, Zakaria, Shaqiri, Xhaka et consorts représentent la Suisse au . Qu'il est loin le temps le temps où les helvètes bon teint rigolaient de l'équipe de France championne du monde avec ses joueurs issus des DOM/TOM. Au moins, les joueurs Frouzes ne mimaient pas l'aigle napoléonien. :-)

    • Adhoc le 17.10.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

      Pénible (euphémisme)

      Il vous faut changer de siècle, et revenir avant 1950... L'internationalisation est partout. Cela dit, 2 remarques : quand on est né dans un pays ou qu'on y est venu tout petit, qu'on a suivi classes et formation dans des clubs suisses et que l'on rend à ce pays tout son talent, on mérite bien plus de porter le maillot national que certains à distiller d'aussi consternants commentaires que vous et les néandertaliens udc...

    • Urs Bernois le 17.10.2019 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Chris

      Vive Hoarau!

    • Lolman le 17.10.2019 16:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Chris

      Oui, on rigolait bien. Euh euh euh, lol ! Entre Suisse bon teint de cire, euh euh euh, lol !

    • Phil le 17.10.2019 17:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Chris

      Évolue garçon on est en 2019 !

    • kuku le 17.10.2019 23:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Chris

      Oh mais c'était les mêmes qui commentaient comme vous.

  • Patoche77 le 17.10.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    SFC

    Forme au SFC!!

    • Sen le 17.10.2019 16:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Patoche77

      Oui il été remplacent même en m-18

  • Gérard Mencourut le 17.10.2019 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sport = poison

    Des gens ont faim et d'autres achètent une personne qui court vite de drible bien pour 50 000 000... Le football et le sport en général sont devenus rien d'autre que des poisons dans notre si belle société de consommation. Il faudrait éventuellement remeztre les priorités sur des choses qui en valent la peine.

    • Baloo Laloo le 17.10.2019 14:55 Report dénoncer ce commentaire

      Pays de pauvres

      Le football n'est malheureusement que le reflet d'une société où la seule valeur reconnue est l'argent. Ce n'est pas le football, ou le sport professionnel, qui est à côté de la plaque mais bien ce capitalisme libéral tant souhaité par la droite qui ruine le monde. Regardez les écarts salariaux entre un travailleur et son cadre. Je dépense pour loger ma famille plus que le salaire d'un ouvrier français ou espagnol mais dans mon propre pays je suis pauvre, eh oui dans l'impossibilité d'épargner. C'est ça la Suisse.

    • Greta T. le 17.10.2019 16:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gérard Mencourut

      Comme l'écologie !

    • Un $ui$$e tri$te le 17.10.2019 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Baloo Laloo

      Très ju$te !