Servette FC

12 avril 2015 15:29; Act: 12.04.2015 16:10 Print

Hugh Quennec: «J'ai mis 15 millions pour Servette»

Hugh Quennec brise enfin l'omerta et parle chiffres. Ils énumère les montants investis depuis qu'il a pris la tête du club en 2012.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président du Servette FC a révélé dimanche sur le site internet de la «Tribune de Genève» qu'il avait mis 15 millions de francs de sa poche depuis son arrivée à la tête du club grenat en mars 2012.

«J'ai mis 15 millions pour le Servette FC depuis que je suis là, affirme le Canadien au quotidien genevois, pour le sauvetage, pour assurer la transition et ça, c'est une réalité. Quant aux travaux, j'ai un classeur plein de factures, que nous allons remettre qui représente près de six millions pour le stade et un million pour Balexert (NDLR: le centre d'entraînement de Servette), poursuit-il. Donc, sur ces 15 millions personnellement investis, 7 sont partis pour des infrastructures qui ne m'appartiennent pas. C'est bien de cela dont il va falloir parler dès lundi.»

Cessation de paiement

Lundi, une première réunion entre le club et la Fondation du Stade de Genève (propriétaire de l'enceinte) ainsi qu'avec des représentants du Grand Conseil est au programme. Servette est en cessation de paiements depuis plus de deux semaines et n'a pas pu verser à ses employés les salaires du mois de mars ni régler ses fournisseurs. Il manquerait, selon des chiffres publiés par la «Tribune de Genève», 4,5 mio de francs au SFC pour terminer la saison.

Alors qu'on lui reproche de plus en plus son manque de transparence dès qu'il s'agit de parler argent et budget, Hugh Quennec a pris un engagement fort dimanche. «On parle beaucoup d'opacité ou de manque de transparence de ma part. (...) Quand tout cela sera derrière (...), je suis prêt à ouvrir mes comptes à deux personnes renommées et respectées de Genève. Elles pourront vérifier le budget sportif, le budget global et la situation financière du Servette FC, ensuite nous pourrons communiquer ensemble sur cela, régulièrement, tous les trois mois.»

Servette recevra lundi soir Wohlen, leader du classement, pour le choc au sommet de la Challenge League.

(ats)