Football

31 mars 2019 21:26; Act: 31.03.2019 21:42 Print

Il n'y a pas que Messi qui marque des buts insolents

La star du Barça a inscrit samedi un coup franc phénoménal. Mais Alejandro Pozuelo, au Toronto FC, et la star du futsal Falcao se sont aussi beaucoup amusés.

Sur ce sujet
Une faute?

Les buts qui sont le résultat d'une très grande maîtrise technique sont souvent un régal pour les yeux. Du coup, lorsqu'ils pleuvent au cours d'un même week-end, on se dit qu'il vaut mieux les compiler en une seule nouvelle pour qu'ils ne se noient pas dans la masse d'actualité souvent très abondante en fin de semaine.

Après avoir repéré samedi l'exceptionnel coup franc marqué par Leo Messi, on ne voulait surtout pas priver nos lecteurs de quelques autres pépites.

A commencer par le coup franc encore plus impertinent que celui de la Pulga, signé Falcao. Le Brésilien de 41 ans, élu meilleur joueur du monde de futsal à quatre reprises et aujourd'hui retraité, a trouvé un nouveau moyen très ingénieux de surprendre la défense et le gardien adverses lors d'un match amical (voir vidéo plus haut). Falcao a feinté le tir direct et tourné autour du ballon pour lober mur et gardien d'une astucieuse cuillère. D'une insolence et d'une grâce jamais vues!

Pozuelo stratosphérique

Autre lieu, autre scène pour les grands débuts d'Alejandro Pozuelo en Major League Soccer (MLS), vendredi soir. Le milieu de terrain espagnol a fait chavirer les fans du Toronto FC, sous les couleurs duquel il a inscrit deux buts et réussi une passe décisive, face au New York City FC (4-0).

Pour ne rien gâcher, Pozuelo a ouvert son compteur d'une impertinente panenka sur penalty, avant de récidiver d'un lob somptueux et tout aussi insolent. Le joueur de 27 ans a ensuite quitté le terrain sous une ovation bien méritée.

C'est la première fois que Toronto démarre sa saison par trois victoires d'affilée.



Football

(Sport-Center)