Football

25 avril 2019 22:49; Act: 25.04.2019 23:51 Print

Il reste la Coupe à Bâle pour sauver sa saison

Les Rhénans se sont imposés 3 à 1 au Letzigrund contre Zurich et affronteront Thoune le 19 mai à Berne.

storybild

Les Bâlois affronteront Thoune le 19 mai à Berne pour tenter de remporter une 13e Coupe de Suisse.

Sur ce sujet
Une faute?

Douze fois vainqueur dans cette compétition dont la dernière fois en 2017 à Genève face au FC Sion, le FC Bâle disputera le 19 mai à Berne sa 22e finale de Coupe de Suisse contre le FC Thoune qui s'était qualifié mardi à Lucerne. Dauphin de Young Boys pour la deuxième année consécutive, l'ancien ogre du football suisse qui n'a plus que «ça» pour sauver sa saison. Les hommes de Marcel Koller se sont imposés 3 à 1 au Letzigrund, devant 13403 spectateurs, face à un FC Zurich qui y aura pourtant cru durant 85 minutes avant que Kuzmanovic puis Ajeti n'assurent la qualification logique des rouge et bleu. C'est Odey qui a sauvé l'honneur du tenant du trophée dans les arrêts de jeu.

Le bijou d'Okafor

Il n'aura fallu que quatre petites minutes au FCB pour prendre d'emblée les devants dans cette demi-finale dont a bien cru qu'elle serait rapidement jouée, tant les vice-champions de Saint-Jacques se sont montrés dominateurs durant la première demi-heure de jeu. A l'image de ce but réussi par ce diable de Noah Okafor (18 ans), exploitant à merveille un travail préparatoire de Aldo Kalulu et Ricky van Wolfswinkel, le visiteur semblait trop fort pour des Zurichois à la peine en cette fin de saison.

Y avait-il pénalty à la 74e?

Mais après trente minutes de domination où Albian Ajeti avait raté le KO (26e), les Bâlois sont tombés dans la supériorité de leurs certitudes. Sans un arrêt réflexe de Jonas Omlin (45e), le gardien du FC Bâle, devant Odey ou Ceesay (77e), peut-être bien que Zurich aurait pu revenir dans la partie. Les joueurs de Ludovic Magnin auraient même pu espérer bénéficier d'un pénalty à la 74e si M. Klossner n'avait pas fermé les yeux sur cette faute de Suchy sur Marchesano. Mais alors que le «petit» poussait, avec son coeur, Zdravko Kuzmanovic, qui a échappé à une expulsion quelques minutes plus tôt, a plongé les Zurichois dans leurs soucis du championnat. Ils devront toutefois vite retrouver leurs esprits pour sauver leur peau dans l'élite avec un premier match décisif ce dimanche au Letzigrund contre le FC Sion...

Kuzmanovic signe le 2:0

Ajeti scelle le match

Odey pour l'honneur

Football

(cma)