Football

23 octobre 2019 11:31; Act: 23.10.2019 12:07 Print

Il se fait expulser après... 13 secondes

En Turquie, Serkan Kirintili a vu rouge peu après l'engagement. Entré dans l'histoire, le dernier rempart de Konyaspor n'a pas protesté, découvrez pourquoi.

Sur ce sujet
Une faute?

Lundi soir, lors du match du championnat de Turquie opposant Konyaspor et le Yeni Malatyaspor, il ne fallait pas arriver en retard pour assister à la scène la plus inattendue qui soit, à savoir l'expulsion du gardien Serkan Kirintili, exactement 13 secondes top chrono après l'engagement.

Mais que s'est-il donc passé pour en arriver là? L'infortuné (et sans doute très distrait) portier local n'a rien trouvé de plus malin que de s'aventurer très largement hors de sa surface pour intercepter un long ballon. Rien d'interdit jusque-là sauf qu'il s'en est emparé avec les mains, pressentant peut-être qu'il allait être lobé sur cette ouverture à suivre. Oh la méchante boulette Conscient d'avoir commis l'irréparable, Kirintili (34 ans) n'a pas trop insisté ni même cherché à implorer la clémence de l'arbitre. Sans demander son reste, il était du reste déjà en train de retirer ses gants et de quitter de lui-même la pelouse quand le directeur de jeu lui a brandi le carton rouge le plus rapide de l'histoire du championnat turc. Anéanti et déconfit, l'expulsé en a été quitte pour cacher sa tête sous son maillot.

Un malheur n'arrivant jamais seul, les visiteurs ont ouvert la marque par Guilherme sur le coup-franc qui s'en était suivi. On appelle ça la double peine. Yeni Malatyaspor l'a finalement emporté 2-0. Avant cette rencontre, Konyaspor avait la possibilité de remonter à la troisième place du classement en cas de succès. Raté.

Football

(Sport-Center)