Football

18 mai 2019 20:14; Act: 18.05.2019 21:12 Print

«City est la meilleure équipe au monde»

Les Mancuniens ont fait exploser Watford à Wembley samedi (6-0) en finale de la Coupe d'Angleterre pour signer un triplé.

storybild

(Photo: AP)

Sur ce sujet
Une faute?

Vainqueur gourmand de Watford (6-0) samedi en finale de la Coupe d'Angleterre, Manchester City a remporté son troisième trophée de la saison sur le plan national. Du jamais vu en Angleterre chez les messieurs. Les Mancuniens ont soulevé cette coupe, six jours après avoir assuré un deuxième titre de champion consécutif, et trois mois après une victoire en Coupe de la Ligue.

Ce sacre confirme que Pep Guardiola va bien laisser une trace durable dans l'histoire du football anglais, où il a gagné tous les compétitions domestiques, comme en Espagne et en Allemagne. Ce trophée, qui échappait aux Citizens depuis huit ans, était le dernier qui manquait au palmarès de l'entraîneur catalan en Angleterre.

«Une saison incroyable»

«J'ai commencé à aimer le football anglais en regardant la finale de la Cup à la TV, a confié l'entraîneur catalan. Nous sommes la première équipe à réaliser le triplé. Nous devons continuer à progresser, cela ne ferait aucun sens de rester là où nous sommes. Nous avons joué une finale incroyable nous permettant de boucler une année tout aussi incroyable..»

«C'est la meilleure équipe du monde, a réagi de son côté le capitaine Vincent Kompany au coup de sifflet final. Maintenir un tel standard de jeu sur une aussi longue période. Je ne parle pas seulement sur une seule saison, mais sur deux déjà... C'est un privilège d'évoluer dans cette équipe.»

Triplé de Sterling

Samedi, Manchester City a pourtant raté son entame de match, avec vingt-cinq minutes assez brouillonnes. Watford s'est même créé les deux principales occasions. A la onzième minute, une contre-attaque amorcée par le Français Abdoulaye Doucouré a abouti sur Robert Pereyra, dont la frappe a été stoppée par l'efficace Ederson. Dix minutes plus tard, Doucouré a frappé à bout portant sur le bras décollé mais jugé involontaire de Vincent Kompany, alors que le ballon filait vers le but.

Gêné dans la construction, Manchester City a pourtant trouvé l'ouverture quatre minutes plus tard. Une dangereuse tergiversation de Doucouré dans l'axe, puis une série de mauvaises relances, ont finalement profité à David Silva (26e, 1-0). Les Citizens ont ensuite pu étendre leur emprise, et n'ont laissé que des miettes à Watford, onzième de Premier League cette saison, et qui disputait sa seconde finale de FA Cup, trente-cinq ans après celle perdue face à Everton (2-0). Une ouverture lumineuse de Bernard Silva a trouvé Gabriel Jesus au second poteau, qui a vu Raheem Sterling totalement seul devant le but vide (38e, 2-0). Ce deuxième but annonçait le pire.

Egalement mené à la pause en demi-finale, face à Wolverhampton (victoire finale 3-2), le club ouest-londonien n'a cette fois pas réussi à renverser la vapeur. Manchester City a définitivement clos l'affaire par Kevin de Bruyne, qui venait d'entrer en jeu (61e, 3-0). Le Belge a ensuite adressée une passe décisive à Gabriel Jesus (68e, 4-0). Puis Raheem Sterling y est allé de son triplé (81e et 87e, 6-0).

Football

(nxp/afp)