Football

10 décembre 2019 22:33; Act: 10.12.2019 22:36 Print

Blessés et match arrêté: la relégation passe mal

Club historique au Brésil, Cruzeiro a été relégué pour la première fois de son histoire. La rencontre n'a pu aller à son terme.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Cruzeiro, club historique du football brésilien basé à Belo Horizonte, a été relégué pour la première fois de son histoire en deuxième division (Serie B) dimanche, après une défaite 2-0 à domicile contre Palmeiras. La colère des supporters du club bleu et blanc a provoqué des incidents qui ont fait au moins une trentaine de blessés, a indiqué un porte-parole de la police.

Pour échapper à la 17e place du championnat et se sauver lors de cette dernière journée, Cruzeiro devait battre Palmeiras et espérer une défaite de Ceara contre Botafogo, qui n'a pas eu lieu (score final 1-1).

Les incidents ont commencé en tribunes en fin de match, incitant l'arbitre à abréger la rencontre. Des supporters en colère ont notamment arraché des sièges et les ont lancés vers la pelouse, tandis que la police a fait usage de gaz lacrymogènes. Les arbitres ont d'ailleurs dû quitter la pelouse protégés par la police. Puis, des affrontements ont eu lieu autour du stade Mineirao.

Après 98 ans, la relégation de Cruzeiro en Serie B est un séisme au Brésil, comme l'avait été en 2005 celle de son grand rival de Belo Horizonte, l'Atlético Mineiro, qui était remonté dans la foulée.

Le club a vécu une deuxième partie de saison cauchemardesque, commençant le 30 juillet par une élimination en huitième de finale de la Copa Libertadores contre les Argentins de River Plate, aux tirs au but. Une semaine plus tard, la défaite en demi-finale de la Coupe du Brésil contre l'Internacional débouchait sur le limogeage de l'entraîneur. En moins de quatre mois, trois hommes ont pris les rênes d'une équipe qui a sombré en toute fin de saison.

Football

(afp)