Football – Ecosse

16 septembre 2016 08:27; Act: 16.09.2016 14:56 Print

Joey Barton exclu des Rangers jusqu’à lundi

Le bouillonnant milieu de terrain anglais a encore fait des siennes au centre d’entraînement de l’équipe de Glasgow. Il s’est ensuite excusé.

storybild

L'ancien milieu de terrain de l'OM a encore fait des siennes au sein de sa nouvelle équipe. (Photo: Reuters/Russell Cheyne)

Une faute?

Joseph Anthony Barton, dit «Joey» ne compte peut-être qu’une seule sélection en équipe d’Angleterre au cours de sa carrière – et en restera vraisemblablement là, à 34 ans – mais il parvient à capter l’attention des tabloïdes au pays de manière presque aussi fréquente que les grandes vedettes au pays, grâce à un franc parler et à une agressivité sur le terrain qui détonnent.

Ca a encore été le cas cette semaine, à Glasgow. Barton a rejoint cette année le prestigieux club des Rangers, qui a retrouvé cette saison l’élite après quatre exercices au purgatoire, après avoir été relégué administrativement en raison de gros ennuis financiers. Samedi dernier, les Rangers ont retrouvé leur meilleur ennemi, le Celtic, pour le premier derby «Old Firm» de la saison entre les deux plus grandes formations de Glasgow et du pays. Mais les choses n’ont pas du tout fonctionné pour l’équipe «bleu roi», étrillée 5-1 par leurs grands rivaux les Bhoys.

«Ce n'étaient que des mots»

Une fessée qui n’a pas du tout plu au compétiteur qu’est Joey Barton. Ce dernier n’a donc pas hésité, mardi à l’entraînement, à partager sa façon de penser avec des coéquipiers dont il avait jugé le rendement insuffisant lors du match. Le ton est vite monté et des insultes ont fusé avec son coéquipier Andy Halliday. L’entraîneur des Rangers, Mark Warburton, en accord avec sa direction, a donc choisi de bannir les deux joueurs jusqu’à lundi, pour qu’ils prennent le temps de réfléchir à leur comportement. Ils manqueront par conséquent le match contre Ross County, fixé samedi à l’Ibrox Stadium. Joey Barton a pris acte de la décision et s’est ensuite fendu d’un communiqué jeudi soir sur son compte Twitter, dans lequel il s’est excusé.

«Après l’Old Firm tout le monde avait mal et nous avons eu une discussion franche et entière à propos du résultat et des raisons de notre défaite», a rédigé l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille. «Il y a eu des différends et des mots durs ont été prononcés. Ce n’étaient que des mots, rien d’autre. Néanmoins, j’ai employé quelques termes qui dépassaient les bornes. En tant que personne qui communique directement, j’accepte que certaines choses que j’ai dites étaient inappropriées et je m’en excuse sans réserve. Je ne peux, en revanche, m’excuser d’être profondément affecté par la victoire et l’envie de produire de meilleures performances pour moi-même et les Rangers. Si j’estime que ma sanction n’était pas nécessaire, je respecte pleinement la décision du coach. Je regrette ce qui s’est passé et lundi je me présenterai à l’entraînement, où je ferai ce qu’il faut pour tirer un trait sur cette histoire et reprendre notre tâche», a promis Barton.




(duf)