Classement Fifa

17 juillet 2014 11:08; Act: 17.07.2014 11:13 Print

L'Allemagne prend la tête, la Suisse 9e

Le Mondial a totalement bouleversé le classement Fifa, désormais dominé par l'Allemagne, championne du monde, devant l'Argentine et les Pays-Bas.

Voir le diaporama en grand »
1954. 1974. 1990. 2014! L'Allemagne est championne du monde, s'exclamait le site web du Spiegel après le quatrième Mondial remporté dimanche par la Nationalmannschaft, alors que le buteur Mario Götze était fêté en héros par les médias. «Cette fois, tu es là, enfin!», titrait Bild sur son site web, en affichant une photo géante du trophée de la Coupe du monde «Götze, Dieu du football», lançait le quotidien le plus lu d'Allemagne. «Merci, Jogi (Löw)! Merci les garçons! Vous nous avez rendus infiniment heureux». L'Allemagne a remporté son quatrième titre de champion du monde... ...le premier depuis la réunification du pays en 1990, en battant l'Argentine... ... de Lionel Messi 1-0 en prolongation en finale, dimanche à Rio de Janeiro. L'équipe de Joachim Löw s'est imposée grâce à Mario Götze (113), remplaçant de luxe, qui offre à l'Europe un premier sacre sur le continent américain. La Nationalmannschaft, qui succède à l'Espagne au palmarès, décroche sa quatrième étoile (1954, 1974, 1990) et met fin à une disette de titres longue de dix-huit ans, depuis l'Euro-1996. Entré à la 88e de jeu à la place de Klose, le «super-sub» (super remplaçant) du Bayern Munich... ... a contrôlé de la poitrine un centre de Schürrle, avant de tromper Romero de près d'une superbe reprise de volée. Favoris pour leur huitième finale de Coupe du monde (record), les Allemands ont empêché Lionel Messi d'offrir à l'Argentine le troisième titre mondial qu'elle attend depuis le sacre de Maradona en 1986 (3-2) face à la RFA. Il s'agit de la dernière victoire de l'Albiceleste en Coupe du monde sur l'Allemagne, sa «bête noire», qui l'a battue ensuite en finale du Mondial-1990 puis en quart lors des Mondiaux 2006 (1-1, 4 t-a-b à 2) et 2010 (4-0). Dimanche, l'Allemagne a subi un coup dur avec le forfait de dernière minute de Khedira, remplacé par le jeune Kramer (23 ans, 5e sélection), pour le seul changement par rapport au onze qui a étrillé le Brésil (7-1) en demi-finale. Comble de malchance, le milieu du Borussia Mönchengladbach a dû sortir à la demi-heure de jeu (31), pas entièrement remis après un coup d'épaule de Garay. Son remplaçant, Schürrle, s'est montré menaçant en cadrant ses frappes (37, 43, 91), repoussées par Romero, et en délivrant un centre parfait pour le buteur.

Sur ce sujet
Une faute?

Deuxième du précédent classement publié début juin, l'Allemagne s'installe donc au sommet devant sa victime en finale, l'Argentine, qui gagne trois places. Les Néerlandais bondissent eux de la 15e à la 3e place. L'Espagne, précédent leader, paie son élimination au premier tour d'une glissade au 8e rang.

La Colombie et la Belgique, quart-finalistes au Brésil, se retrouvent 4e et 5e. Le Brésil, demi-finaliste, quitte le podium et passe de la 3e à la 7e place. Quart-finaliste surprise, le Costa-Rica gagne 12 places et se retrouve 16e, le meilleur classement de son histoire.

La France, elle aussi quart-finaliste, gagne sept places et retrouve le Top 10, au 10e rang.

Le classement Fifa au 17 juillet:


1. Allemagne( 1)

2. Argentine ( 3)


3. Pays-Bas ( 12)

4. Colombie ( 4)


5. Belgique ( 6)

6. Uruguay ( 1)


7. Brésil(-4)

8. Espagne(-7)


9. Suisse (-3)

10. France ( 7)


11. Portugal (-7)

12. Chili ( 2)


13. Grèce (-1)

14. Italie (-5)


15. Etats-Unis (-2)

16. Costa Rica ( 12)


17. Croatie ( 1)

18. Mexique ( 2)


19. Bosnie ( 2)

20. Angleterre (-10)

(afp)