Football

17 avril 2019 08:30; Act: 17.04.2019 08:32 Print

L'Atalanta, l'équipe la plus maladroite au monde

par Blaise Craviolini - Lundi soir, la formation bergamesque a tiré 47 fois aux buts face à Empoli. Sans marquer! La «faute» à un gardien adverse en état de grâce.

storybild

Bartlomiej Dragowski, le gardien d'Empoli, a fait le malheur des attaquants bergamesques. (Photo: AFP)

Une faute?

Lundi soir, pour le compte de la 32e journée de Serie A, l'Atalanta a peut-être établi un nouveau record du monde... de la maladresse et de l'inefficacité. L'équipe de Bergame - qui lutte pour une place en Ligue des Champions - a archidominé son match face à Empoli. Elle a tiré à 47 reprises aux buts (soit une tentative toutes les deux minutes), mais cette rencontre s'est pourtant soldée sur un score nul et vierge. Surprenant 0-0.

Il faut dire que Zapata, Gomez et consorts se sont heurtés à un gardien adverse en état de grâce. Bartlomiej Dragowski, puisque c'est de lui qu'il s'agit, s'est fait l'auteur de 17 parades décisives, établissant une nouvelle référence - pour le championnat italien de première division - en matière d'arrêts (source: Opta Sports, institut qui fournit des statistiques sur le calcio depuis 2004).

Le talent du dernier rempart polonais de 21 ans, prêté à Empoli par la Fiorentina, a donc éclaté au grand jour. Il pourrait permettre à la formation toscane, qui n'a que deux points d'avance sur le premier non-relégable, d'assurer son maintien parmi l'élite du football transalpin.

Football