Football

21 septembre 2019 23:30; Act: 21.09.2019 23:41 Print

L'Inter remporte le derby milanais

L'Inter a battu l'AC Milan 2-0 samedi soir et a repris la tête du classement de Serie A à la Juventus.

storybild

L'Inter a remporté le derby milanais face à l'AC Milan. L'attaquant belge Romelu Lukaku a inscrit le 2-0. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Inter Milan continue son début de saison parfait et l'a encore enjolivé samedi en battant nettement l'AC Milan 2-0 lors du «Derby de la Madonnina», ce qui lui vaut de reprendre la première place du championnat d'Italie, brièvement abandonnée à la Juventus.

L'Inter était favorite de ce «Derby de Milan» et elle a géré la partie en favorite, laissant derrière elle la déception de son entrée ratée en Ligue des Champions mardi face au Slavia Prague (1-1).

Le Milan de son côté a vaguement fait illusion en tenant le 0-0 jusqu'à la pause et par quelques contres, menés notamment par l'ancien Lillois Rafael Leao. Mais il y avait en fait plusieurs classes d'écart entre les deux équipes.

Devant le président de la Fifa Gianni Infantino et le Brésilien Ronaldo, ancien joueur des deux équipes, l'Inter a traduit cette supériorité par deux buts, mais aussi deux tirs sur le poteau, un but annulé pour un hors-jeu millimétrique et au moins trois occasions très nettes sauvées par Donnarumma, meilleur joueur du Milan, de loin.

Rodriguez sort avant le 2e but

Le premier but nerazzurro a été inscrit par Brozovic sur une frappe déviée, que les Rossoneri n'auraient jamais dû autoriser (1-0, 49e). Ensuite, c'est Lukaku qui a marqué le deuxième but, d'un superbe coup de tête sur un impeccable centre de Barella (78e). Le latéral suisse de l'AC Milan, Ricardo Rodriguez, a été remplacé à la 72e minute de jeu, soit quelques minutes avant la deuxième réussite intériste. L'Inter se retrouve donc avec 12 points en quatre matches et quelques certitudes en plus car Milan, qui glisse à la 9e place et a encore beaucoup de travail, était son adversaire le plus sérieux après les plus modestes Lecce, Cagliari et Udinese.

L'équipe d'Antonio Conte est lancée mais la Juventus, qui a péniblement battu le Hellas Vérone samedi (2-1), n'est pas loin, seulement deux longueurs derrière.

Inusable Matuidi

Trois jours après le match nul ramené de Madrid face à l'Atlético en Ligue des Champions (2-2), la Juventus avait été légèrement remaniée, avec les premières titularisations de la saison pour Buffon, Dybala, Ramsey et Demiral.

Confronté à la concurrence de l'inépuisable Matuidi, Rabiot n'a de son côté toujours pas eu sa chance et est resté sur le banc pendant 90 minutes. «Que doit penser Rabiot ? Que Matuidi est fort», a résumé son entraîneur Maurizio Sarri.

Face au promu véronais, les Bianconeri ont eu du mal à imposer leur supériorité et ont même été menés au score après une phase de jeu étonnante et spectaculaire. Vérone a obtenu un penalty, frappé sur le poteau par Di Carmine. Lazovic, qui avait suivi, a lui trouvé... la barre. Mais dans le prolongement de l'action, à peine 15 secondes après la frappe initiale de Di Carmine, Miguel Veloso a expédié un tir fantastique dans la lucarne de Buffon (21e).

L'avantage du Hellas n'a cependant pas tenu très longtemps et, pour sa première en tant que titulaire, Ramsey a égalisé d'une frappe lointaine, détournée par Günter (1-1, 31e). Après la pause, c'est Ronaldo qui a mis la Juve en tête en transformant un penalty obtenu par Cuadrado (49e). Le score n'a ensuite plus bougé, même si les deux équipes ont eu des occasions.

Dimanche, Naples (4e) jouera à Lecce, alors que Bologne (3e) recevra l'AS Rome (10e).

Football

(Sport-Center/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • monsieur Groland le 22.09.2019 00:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à l'Inter

    Milan est une équipe de seconde zone depuis plusieurs années... aucun grand joueur, entraîneur méconnu.

  • Ludovic le 22.09.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inter

    A Milano ci sono due squadre: l'Inter e la primavera dell'Inter. forza INTER

  • Walter le 22.09.2019 04:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ciao ciao AC

    Quelle belle équipe ! depuis 2016 le ciel est noir et bleu à Milan! Amala

Les derniers commentaires

  • dada le 22.09.2019 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    inter

    Forza juve

  • Ludovic le 22.09.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Inter

    A Milano ci sono due squadre: l'Inter e la primavera dell'Inter. forza INTER

    • le suisse le 22.09.2019 10:53 Report dénoncer ce commentaire

      ou français

      en romanche stp

  • Walter le 22.09.2019 04:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ciao ciao AC

    Quelle belle équipe ! depuis 2016 le ciel est noir et bleu à Milan! Amala

    • mamino le 22.09.2019 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Walter

      C'est pas grave, le ciel de Milan est pollué. Il fut clair lors du 6 à 0.....

    • Paname93 le 22.09.2019 14:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Walter

      Et l'Europe sera rouge et bleu avec le Paris-Saint-Germain vous voilà prévenu. C'est pseudo équipe milanaise deux secondes zone restera et finira dans l'indifférence sur le plan européen. Niveau Coupe d'UEFA et encore .

  • monsieur Groland le 22.09.2019 00:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à l'Inter

    Milan est une équipe de seconde zone depuis plusieurs années... aucun grand joueur, entraîneur méconnu.