Football

20 octobre 2019 23:19; Act: 20.10.2019 23:24 Print

L'Inter s'accroche, Milan n'y arrive pas

Les Interistes restent au contact de la Juve après leur victoire à Sassuolo. Milan a perdu des points.

storybild

Lautaro Martinez a marqué deux fois pour l'Inter. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Malgré quelques frayeurs, l'Inter Milan est restée au contact de la Juventus en s'imposant 4-3 sur la pelouse de Sassuolo dimanche lors de la 8e journée de Serie A, qui a aussi confirmé les difficultés de son voisin, l'AC Milan, tenu en échec par Lecce (2-2).

Alors que l'Inter menait 4-1, la partie semblait absolument sous contrôle pour les Milanais et Antonio Conte a même pu lancer des remplaçants, comme Politano ou Lazaro, qui n'avait pas encore joué en championnat cette saison.

Mais les Nerazzurri ont en fait complètement perdu le fil de la partie, permettant à Djuricic (74e) puis Boga (81e) de relancer Sassuolo, alors revenu à 4-3. Les hôtes ont encore eu plusieurs occasions mais l'Inter a finalement sauvé ses trois points et reste à une longueur de la Juventus.

La Roma stagne

De son côté, l'AS Rome n'a pris qu'un seul point (0-0) sur la pelouse de la Sampdoria Gênes, lanterne rouge du championnat.

Plus que ce match nul, leur quatrième déjà cette saison, les Romains regretteront les blessures de Cristante et Kalinic, qui viennent allonger une déjà très longue liste de pépins physiques cette saison.

La Roma se retrouve 6e au classement, dépassée par Cagliari, qui a battu la Spal 2-0. La Sampdoria reste de son côté dernière, mais ce point pris est encourageant pour Claudio Ranieri, le nouvel entraîneur de l'équipe génoise.

Un point pour les débuts de Pioli

Stefano Pioli a lui aussi dû se contenter d'un point pour ses débuts avec l'AC Milan, mais il n'y trouvera sans doute pas les mêmes satisfactions que Ranieri. Car c'est à domicile et par le promu Lecce que Milan a été tenu en échec (2-2).

Côté Milan, qui reste 12e, le meilleur homme du match a été Calhanoglu, auteur d'un but magnifique pour l'ouverture du score et d'une action de grande classe pour servir Piatek sur le but du 2-1. Mais Lecce est revenu à chaque fois, d'abord sur un penalty de Babacar puis, dans le temps additionnel, grâce à une frappe terrible de Calderoni.

Lundi, La 8e journée se terminera par un duel entre le Brescia de Balotelli et la Fiorentina de Ribéry.

Football

(afp)