Football

15 septembre 2019 23:14; Act: 16.09.2019 07:15 Print

Un festival de buts permet à l'OM de recoller au top 3

Menés 0-2, les Marseillais se sont imposés 4-3 contre Monaco et reviennent au classement.

storybild

L'Argentin Dario Benedetto a marqué deux buts pour l'OM. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Marseille a concassé la défense aux abois de Monaco grâce à sa recrue Dario Benedetto (4-3), tandis que Saint-Étienne a été trop brouillon pour faire mieux qu'un nul contre Toulouse (2-2) dimanche, lors d'une 5e journée marquée par l'utilisation multiple de l'assistance vidéo.

Au lendemain d'un imbroglio total lors de Brest-Rennes, les rencontres Saint-Étienne - Toulouse et Monaco-Marseille ont laissé une grande place à cette fameuse VAR.

Trois buts ont été annulés à Geoffroy-Guichard, et deux situations ayant pu amener un penalty y ont été revues, l'une d'entre elles suscitant la colère de l'entraîneur des Verts Ghislain Printant. Au stade Louis-II, rebelote pour accorder un penalty à Islam Slimani sur une main un peu maladroite de Boubacar Kamara en début de match.

La confiance revient à Marseille

Mais il y avait aussi du football, et du spectacle sur Le Rocher, où l'OM, au plus bas après un doublé en moins de dix minutes de Wissam Ben Yedder (17e, 26e), est parvenu à infliger une sévère gifle - quatre buts entre la 38e et la 66e - aux Monégasques et surtout à l'entraîneur Leonardo Jardim, de plus en plus fragile.

Les artisans du retournement de situation s'appellent Benedetto et Valère Germain. Le premier a inscrit un doublé et continue son opération «séduction de la Canebière» avec quatre buts pour ses quatre premières titularisations. Le second a été décisif en étant passeur puis buteur, même si sa réalisation aura été manquée par les téléspectateurs du diffuseur Canal+, qui a présenté ses excuses après une «rupture de faisceau» mal tombée.

L'ASM coule

A retenir de ce match fou: deux défenses aux abois, une ASM qui a encaissé 14 buts en 5 matches (!) et s'enfonce à la 19e place, et un OM assez prometteur malgré l'absence longue durée de son dynamiteur Florian Thauvin, blessé jusqu'en janvier. «Forcément, avec les victoires, la confiance revient», s'est satisfait le capitaine Dimitri Payet, buteur.

Du spectacle, il y en a eu aussi à Saint-Etienne, mais les Verts ont longtemps balbutié leur football. Complètement déséquilibrée, l'ASSE s'est fait punir par une équipe toulousaine très efficace avant que Romain Hamouma ne lui réponde d'un superbe doublé (45e, 57e).

De quoi laisser un peu de répit à Printant malgré une décevante 15e place à quatre jours de l'entrée en lice en Ligue Europa.

En comparaison, le Nantes-Reims du début d'après-midi, disputé sous une chaleur accablante, a paru bien pâle. Mais grâce à Kalifa Coulibaly (1-0), les Canaris sont montés sur le podium.

Football

(nxp/afp)