Football

17 janvier 2020 07:59; Act: 17.01.2020 07:59 Print

L’UEFA s’arrange pour caser Ronaldo dans son XI

L'Union des associations européennes de football s’est quelque peu arrangée avec les votes des supporters pour ne pas devoir se passer de Cristiano Ronaldo.

storybild

Bravo l'UEFA! (Photo: Keystone/AP/Francisco Seco)

Sur ce sujet
Une faute?

L’UEFA fait traditionnellement et annuellement voter les fans, afin d’élire la meilleure équipe d’Europe. Elle est censée s’établir en 4-3-3 (à 5 reprises lors des 6 dernières années, exception faite de 2017) et les supporters du jeu de ballon élisent leur gardien, leurs défenseurs, milieux de terrain et attaquants préférés, selon leur sensibilité. Sauf que pour 2019, l’Union basée à Nyon a eu besoin de s’arranger un peu avec la démocratie, a révélé Sportsmail...

Les suffrages exprimés par les Européens étaient clairs. Pour la ligne des trois de devant, ils ont voté en faveur de Lionel Messi, Sadio Mané et Robert Lewandowski et on peut les comprendre, vu la qualité des hommes. Sauf que pour l’UEFA, un tel palmarès et surtout l’absence de la méga star portugaise Cristiano Ronaldo, ça fait un peu tache et moins vendre le produit.

Sans sourciller le moins du monde, elle a donc décidé de bouleverser son plan tactique et basculer dans un 4-2-4 que seul le Paris St-Germain est capable d’aligner à l’heure actuelle sans se faire trouver de toutes part en défense. Le dindon de la farce de cet arrangement avec la vérité est le Français N’Golo Kanté, qui avait pourtant été élu dans les trois demis préférés des internautes.

Loin de se démonter, l’UEFA a affirmé au Sportsmail que cet ajustement avait été fait pour récompenser la Selecçao de sa victoire en finale de la Ligue des Nations. «Cette équipe de l’année a été désignée pour refléter les votes des fans en parallèle aux réalisations des joueurs lors des compétitions de l’UEFA», a-t-il été expliqué. «Du coup, il y a 5 finalistes de la Champions League et quatre de la Ligue des Nations. La formation change chaque année et cette année ne fait pas exception.» Et tant pis pour le gentil N’Golo Kanté, vainqueur de l’Europa League!

(Sport-Center)