Football - Allemagne

26 avril 2019 22:39; Act: 26.04.2019 22:39 Print

La Coupe entachée par une erreur d'arbitrage

par Quentin Pilet - Mercredi, le Bayern Munich s'est qualifié en finale grâce à un penalty litigieux. L'affaire fait grand bruit.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le suspens est à son comble mercredi soir en Coupe d'Allemagne. Le Werder de Brême et le Bayern Munich sont à égalité, 2 à 2. L'attaquant français du Bayern, Kingsley Coman, tente une percée dans les seize mètres adverse à la 78e minute. Vraisemblablement bousculé par un défenseur, il s'écroule. Sûr de lui, l'arbitre siffle un penalty que transforme Robert Lewandowski, offrant la victoire aux siens.

Cette décision arbitrale agite depuis quelques jours le monde du ballon rond en Allemagne. Pour la plupart des observateurs, il n'y avait aucune raison de siffler ce penalty. L'assistance vidéo (la VAR) est particulièrement critiquée. Elle n'as pas été capable de corriger la décision de l'arbitre principal.

La fédération réagit

Dans un communiqué, la Fédération allemande de football estime la décision incorrecte. Elle fustige notamment le manque de communication entre l'arbitre principal et l'équipe vidéo. Le chef de la VAR, Dr Jochen Drees, remet à l'ordre ses équipes. «Nous attendons de l'assistant vidéo qu'il évalue de manière technique si une situation est clairement fautive ou non punissable, et si l'arbitre a fait une erreur de jugement. Dans la demi-finale, ce n'était malheureusement pas le cas.»

Le responsable vidéo de la rencontre, Robert Kampka, a été écarté de l'équipe vidéo prévue qui officiera samedi pour le match de championnat entre le Fortuna Dusseldorf et le Werder Bremen. À la place, il sera en poste pour le choc entre Hannovre et Mayence.

Thomas Müller s'excuse

Après le match, Thomas Müller estimait en interview que la décision était tout à fait correcte. Mais il est revenu sur ses paroles vendredi. Dans une longue vidéo postée sur Twitter et Instagram. L'ex-international allemand s'excuse de sa désinvolture et estime que «c'est une faute, mais pas une faute suffisante pour un penalty dans cette situation.»

Voir cette publication sur Instagram
#svwfcb #pokalfight #fcbayern #esmuellertUne publication partagée par Thomas Müller (@esmuellert) le

Football

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean le 27.04.2019 00:12 Report dénoncer ce commentaire

    Pourtant, c'est très clair !

    Z'ont pas le même réglement de foot que chez nous les allemands

  • Toujours floués, toujours deuxièmes le 27.04.2019 02:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour plus de justice

    Révoltée.. comme d'hab.. Bayern bénéficie d'un penalty inexistant.. Comme souvent Bâle ou la Juve.. Et dire qu'il y avait la VAR.. risible.. comme par hasard elle n'a pas été consultée.. on croit rêver.. Allez Dortmund Naples etc, les secundos..

  • fcsion le 26.04.2019 23:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bvb09

    Bayern bale même chose dans leur championnat respectif, avantage chaque fois par l arbitrage, hop Dortmund virez les de la tête !

Les derniers commentaires

  • Jamesdom le 27.04.2019 11:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi....

    Le même arbitre qui arbitrait Bâle ces années passées ..l'Asf à fait un bon transfert ....

  • marcValais le 27.04.2019 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours et partout

    Dans tous les matchs on peux discuter de tout... même hier soir en hockey amical un but suisse annulé par Massy après vidéo était discutable..

  • François le 27.04.2019 08:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pas d'erreur

    Je m'excuse mais le mains du défenseur du Werder sont clairement sur les côtes du joueur du Bayern. C'est cruel pour une demi-finale, faute non violente, mais c'est pénalty.

    • Jean le 27.04.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @François

      Oui, mais l'attaquant qui se laisse tombé, ce n'est pas dans l'esprit du foot non plus. Avez-vous vu le but égalisateur de la Suisse contre le Brésil ? Le joueur suisse fait un peu le ménage avec ses mains, mais l'arbitre n'a rien sifflé et validé le but.

  • FootFan le 27.04.2019 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un sport de tricheurs

    Le foot est gangrené par les simulateurs en tout genres. Il faut éradiquer ceci et tout de suite ! Il faut infliger des sanctions exemplaires à tout ceux qui sont pris en flagrant délit de tricherie. Sur des penaltys simulés, des « effleurements » du visage exagérés, des fautes subies totalement inexistantes etc...De plus, un seul joueur peut s'adresser à l'arbitre (le capitaine et poliment), pour les autres excités c'est jaune, puis rouge si ils insistent.Le hockey à très bien compris ça et à mis du désherbant avant la mauvaise herbe..pas payé des paysagistes pour entretenir un jardin pourrit

  • FootX le 27.04.2019 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Indiscutable faute

    Je ne comprends pas cette polémique, la faute est indiscutable, le défenseur bouscule l'attaquant avec sa main droite sur le thorax et le pied gauche en opposition et tout ceci loin du ballon et dans les 9 mètres. Un supporter du Werder.

    • Jean le 27.04.2019 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @FootX

      Il n'y a qu'en Super League qu'on siffle ce genre de contact et qu'on juge la décision de l'arbitre correct. Ce n'est pas un hasard si aucun arbitre suisse n'est sélectionné dans les grandes compétitions...