Décès de David Bowie

11 janvier 2016 15:03; Act: 11.01.2016 17:13 Print

La malédiction de Ramsey fait une nouvelle victime

La série macabre du milieu de terrain gallois se poursuit: à chaque fois qu'il marque, une personnalité meurt.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Aucune personnalité n'est à l'abri. C'est désormais une règle à laquelle aucune d'elles ne peut échapper: quand Aaron Ramsey fait trembler les filets, une personne célèbre meurt. La dernière en date, David Bowie, s'est éteinte dimanche à 69 ans après 18 mois de combat contre le cancer.

La veille de la disparition du chanteur, le Gallois, auteur de quatre buts cette saison, a marqué lors du succès d'Arsenal contre Sunderland (3-1) au troisième tour de la FA Cup.

Paul Walker, Whitney Houston et Robin Williams

Mais David Bowie n'est que la dernière victime de cette malédiction, qui a commencé il y a cinq ans. Les premiers touchés par la série noire en cours ont été Oussama Ben Laden, Steve Jobs et Mouammar Kadhafi, tous décédés en 2011, au lendemain d'un but marqué par Ramsey. Et là, la statistique fait froid dans le dos puisque le milieu de terrain a marqué trois fois au total durant l'année en question.

Le 11 février 2012, Ramsey avait trouvé le chemin des filets contre Sunderland, et le lendemain, Whitney Houston a été trouvée sans vie dans son appartement après une overdose. Le 17 mai 2013, le décès du dictateur argentin Jorge Videla survient à peine 24 heures après un but du milieu de terrain de 25 ans contre Wigan.

Le 30 novembre 2013, son but face à Cardiff condamne l'acteur Paul Walker, victime d'un accident de la route le jour suivant. L'année d'après, c'est Robin Williams qui disparaît. En effet, l'acteur s'est suicidé le 11 août, au lendemain d'un but marqué par Ramsey contre Manchester City.

(20 minutes)