Equipe de Suisse

01 juin 2011 12:38; Act: 01.06.2011 13:26 Print

La relève reste la priorité de l'ASF

par J-Ph. Pressl-Wenger, Freienbach - L'Association Suisse de football a prolongé ses contrats avec deux sponsors: le Crédit Suisse et Swiss Life. La moitié des sommes versées sera utilisée pour la relève.

storybild

Le Président central de l'Association Suisse de Football, Peter Gilliéron, s'est montré satisfait. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les deux partenaires ont prolongé leur collaboration avec l'organisation faîtière du football suisse jusqu'en 2016, alors que les ententes couraient encore jusqu'en 2012. Si les montants n'ont pas été divulgués, les représentants des deux entreprises ont assuré que 50% de l'argent investi irait à la relève.

Peter Gilliéron, président de l'ASF, a rappelé que le fait de pouvoir compter sur des partenaires fidèles a déjà apporté «un titre européen, un titre mondial et, cette année encore, deux participations au tour final de compétitions européennes (fille M19 et M21, ndlr). Ceci sans compter la création de quatre centres de formation.»

Dans le cadre de l'Hôtel Panorama Resort & Spa de Feusisberg, les responsables de l'ASF ont détaillé leurs priorités. «Nous devons continuer de nous améliorer,a reconnu Peter Gilliéron. Notamment dans la détection des talents, dans la formation scolaire et dans le développement personnel des joueurs».

Jouer pour la Suisse

Le thème des jeunes binationaux qui se forment en Suisse avant de choisir leur pays d'origine a également été abordé. La réponse du président a fusé: «Nous avons beaucoup plus de jeunes qui se sentent suisses et qui décident de rester que l'inverse. Mais tout le monde ne parlent que de ceux qui s'en vont!» Peter Gilliéron a également rappelé le rôle important que l'ASF joue au niveau des jeunes qui vont apprendre leur métier de footballeur dans des clubs étrangers. «Le suivi de ces joueurs fait aussi partie de notre travail de formation, a-t-il rappelé. Nous devons leur faire sentir que la Fédération reste toujours derrière eux, choyer le lien privilégié que nous entretenons avec eux.»