Football

05 décembre 2019 13:29; Act: 05.12.2019 20:57 Print

La une du «Corriere dello Sport» passe mal

Le titre «Black Friday» barre la première page du quotidien sportif italien avec des photos de Lukaku et Smalling.

storybild

La une du «Corriere dello Sport» fait débat en Italie... et ailleurs.

Une faute?

Des cris de singes descendus des tribunes par dizaines, des communiqués d'ultras hallucinants, les déclarations improbables du président de Brescia sur son joueur Mario Balotelli: comme si le racisme ne gangrénait pas suffisamment le football italien, voilà que le «Corriere dello Sport», quotidien sportif édité à Rome, en remet une couche.

Il a en effet barré la première page de son édition de ce jeudi du simple titre «Black Friday», entouré de photos de Romelu Lukaku (Inter Milan) et Chris Smalling (AS Roma), avant le choc qui opposera les deux équipes vendredi soir à San Siro.

Cette «une» illustre le sujet développé dans les pages suivantes, à savoir la résurrection de ces deux joueurs en Serie A, alors que tous deux ont connu pas mal de déboires lorsqu'ils étaient coéquipiers sous le maillot de Manchester United. Leurs deux transferts étant donc considérés comme de bonnes affaires, ils ont choisi de résumer cette idée sous le titre «Black Friday». Ce qui ne passe pas, mais alors pas du tout dans le contexte actuel.

D'ailleurs, l'AS Roma n'a pas tardé à réagir, par l'intermédiaire de son compte Twitter en anglais, en soulignant l'inutilité de cette première page pour le moins choquante:

L'AC Milan, de son côté, a également fustigé ce titre. «C'est totalement inacceptable de constater à quel point on peut avoir une telle ignorance du racisme, a-t-il écrit. Nous ne resterons pas silencieux face à ce problème.»

De Francfort, l'ancien international suisse Gelson Fernandes (passé par Chievo Vérone et l'Udinese) a réagi lui aussi. «Il y a des choses que je ne peux vraiment pas comprendre. Un peu de respect est nécessaire. Complètement fou!»

Lukaku et Smalling réagissent «La une la plus stupide que j'aie jamais vue»: les footballeurs de l'Inter Milan Romelu Lukaku et de l'AS Rome Chris Smalling ont fustigé jeudi sur Twitter la une du Corriere dello Sport, où ils apparaissent accompagnés du titre «Black Friday».

«Au lieu de se concentrer sur une bataille entre deux équipes, le Corriere dello Sport fait la une la plus stupide que j'aie jamais vue dans ma carrière», a condamné Romelu Lukaku, estimant que le journal contribue à «alimenter la négativité et le racisme au lieu de parler du beau jeu qui va se jouer à San Siro (le stade de Milan, NDLR) entre deux grands clubs».

Smalling a pour sa part regretté un événement «mauvais» et «insensible». «J'espère que les rédacteurs impliqués dans la publication de ce titre prendront leurs responsabilités et comprendront le pouvoir qu'ils ont à travers les mots et l'impact que ces mots peuvent avoir», a-t-il continué.

Football

(Sport-Center)