Football

16 octobre 2019 10:50; Act: 16.10.2019 14:59 Print

Le «une-deux» de Xhaka et Lichtsteiner

par Florian Vaney - Le demi d'Arsenal a redonné le brassard de capitaine au Lucernois après le match.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Granit Xhaka et Stephan Lichtsteiner avaient fait rire toute la toile durant le week-end. En cause, une combinaison sur coup franc tentée par les deux compères de l'équipe de Suisse, samedi à Copenhague lors de la défaite 1-0 de la Nati. Le milieu de terrain d'Arsenal a feinté de prendre le ballon, le joueur de couloir d'Augsbourg en a fait de même dans la foulée et les deux hommes se sont retrouvés au point de départ, dans une situation un peu gênante.

Mardi soir à Genève, à l'occasion de la réception de l'Irlande, les deux meneurs de l'équipe nationale se sont à nouveau illustrés, mais par un geste touchant cette fois-ci. Comme trois jours plus tôt au Danemark, Vladimir Petkovic avait choisi le «revenant» Lichtsteiner pour porter le brassard de capitaine. Un honneur dont le défenseur aux 105 sélections a pu profiter durant septante minutes, jusqu'au moment de céder sa place à Remo Freuler, au terme d'une prestation personnelle convaincante. Le Lucernois a donc transmis le brassard à son successeur dans la hiérarchie: Granit Xhaka.

Dans l'euphorie de la victoire, une fois le coup de sifflet final donné, ce dernier s'est empressé de retrouver Stephan Lichtsteiner. Ni une, ni deux, il se délestait du brassard pour le coller au bras de son propriétaire originel. Un retour des choses sous forme de geste symbolique fort.

Oui, la Nati a traversé des zones de turbulences, mais ses leaders sont là pour montrer la direction. Exemplaires sur le terrain mardi, ils l'ont également été dans la gestuelle. C'est toujours plus facile après une victoire, bien sûr, mais ces signes-là ne trompent pas.

Football

(nxp)