Football

02 avril 2014 12:10; Act: 02.04.2014 14:45 Print

Le Barça interdit de transfert l'an prochain

La FIFA a décidé d'interdire au FC Barcelone de recruter de nouveaux joueurs pour la prochaine saison, estimant que le club avait enfreint la loi en recrutant plusieurs mineurs.

Sur ce sujet
Une faute?

Le communiqué de la FIFA a fait l'effet d'une bombe à la mi-journée: «La commission de discipline (...) a décidé de sanctionner le club d'une interdiction de transfert, au niveau national et international, pour deux périodes de transferts consécutives (marchés d'été 2014 et d'hiver, qui se termine le 31 janvier 2015), ainsi que d'une amende de 450'000 francs suisses (370'000 euros).»

L'amende, le Barça peut s'en remettre. Une interdiction de transfert - même si le fair-play financier édicté par l'UEFA va entrer dans sa phase d'application stricte - est une peine très lourde. Un média a publié récemment une liste de joueurs que voudrait Tata Martino, coach du Barça, et aucun ne venait de la pépinière du Barça... «Il faut rester prudent car ces sanctions sont au départ très dures mais on a vu par le passé que cela ne se passe pas toujours comme ça», a expliqué à l'AFP le journaliste espagnol Quique Peinado, auteur d'un ouvrage intitulé «Footballeurs de gauche». «Mais il est évident que cela porte à nouveau un grand coup à l'image du Barça, qui semblait immaculée.»

La FIFA met en avant une «infraction grave» à la suite d'enquêtes qu'elle a diligentées sur les cas de plusieurs joueurs mineurs, inscrits au FC Barcelone et qui ont disputé des compétitions pour le club entre 2009 et 2013. Selon les règlements, le transfert international d'un joueur n'est autorisé que s'il est âgé d'au moins 18 ans, à moins qu'il n'entre dans trois cas de figure spécifiques pour lesquels des exceptions peuvent être accordées. La commission de discipline a estimé que «si les transferts internationaux peuvent, dans certains cas spécifiques, être favorables à la carrière sportive d'un jeune joueur, il est très probable qu'ils aillent à l'encontre des intérêts du joueur mineur». Et de conclure que «l'intérêt de la protection du développement sain et approprié d'un mineur dans son ensemble doit prévaloir sur les intérêts purement sportifs».

Amende de 500'000 francs

La FIFA a accordé au Barça 90 jours pour régulariser la situation de tous les joueurs mineurs concernés. Les procédures judiciaires, avec possible appel du Barça, vont-elles aller jusqu'au Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne? Outre le club catalan, la Fédération espagnole de football (RFEF) a été reconnue coupable de violations du règlement sur les transferts de joueurs mineurs et a écopé d'une amende de 500'000 francs suisses (400'000 euros).

La RFEF a «une année pour régulariser son cadre réglementaire et son système existant à l'égard des transferts internationaux de footballeurs mineurs», a souligné la FIFA. La RFEF a sans doute été condamnée pour avoir validé les mouvements sur les mineurs du Barça. En tout cas, ce nouvel épisode vient entacher encore un peu plus l'image jusqu'ici si lisse du FC Barcelone. Les scandales judiciaires autour de Messi et du trouble transfert de Neymar ont déjà fait couler beaucoup d'encre.

Il semble exclu que les plus de 150'000 «socios» (supporters-membres) et les millions d'«aficionados» du Barça se détournent d'un des clubs les plus populaires du monde, dont les résultats sportifs sont beaucoup plus scrutés que les soubresauts internes. Mais le statut à part de cette institution, qui se revendique «més que un club» («plus qu'un club») et s'implique dans des oeuvres caritatives, pourrait être remis en cause au-delà des frontières espagnoles, où l'opinion est moins indulgente vis-à-vis des démêlés fiscaux.

Le club a essuyé coup sur coup trois séismes judiciaires. En septembre, un juge a entendu Lionel Messi dans une affaire d'évasion fiscale présumée. En janvier, le président Sandro Rosell, visé par une plainte concernant le transfert de Neymar, a démissionné. Et, en début d'année, le club lui-même a été mis en examen, soupçonné de «délit contre le Trésor public» dans le cadre du recrutement du jeune Brésilien.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Riri le 02.04.2014 13:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Booooh

    Mettre un frein a la carrière d'un joueur ils sont très fort la FIFA par contre lutter contre l'esclavagisme dans la main d'uvre de ses stades, la c'est plus dur

  • Oxygen le 02.04.2014 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    UEFA=Mafia

    Cette sanction sert juste à cammoufler le "pro-barcelonisme" de l'UEFA. Je pense qu'il devrait plutôt s'occuper de leur arbitre et les problèmes sociaux dans les pays pauvres.

  • Affreuxjojo le 02.04.2014 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une solution

    Il faut engager Christian Contantin :-)

Les derniers commentaires

  • Sigmund Freund le 02.04.2014 19:30 Report dénoncer ce commentaire

    FIFA, la violence et le racisme

    Rappelez-moi, la FIFA c'est bien cette bande de guignols corrompus qui a vendu la coupe du monde au Qatar ? Et cette équipe de vendus incompétents voudrait maintenant prendre des sanctions contre le Barca ? On croit rêver... Que cette mafia de tocards commence déjà par fixer un plafond aux salaires des joueurs, à édicter des règles interdisant le déficit colossal des clubs et, surtout, à lutter contre la violence et le racisme dans le football !

  • Affreuxjojo le 02.04.2014 14:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une solution

    Il faut engager Christian Contantin :-)

  • Oxygen le 02.04.2014 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    UEFA=Mafia

    Cette sanction sert juste à cammoufler le "pro-barcelonisme" de l'UEFA. Je pense qu'il devrait plutôt s'occuper de leur arbitre et les problèmes sociaux dans les pays pauvres.

    • Floooo le 02.04.2014 15:56 Report dénoncer ce commentaire

      Clair

      Là c'est la FIFA, encore plus corrompu que l'UEFA (si si c'est possible, suffit d'y mettre un officier de l'armée suisse à sa tête).

  • c.d.s le 02.04.2014 14:17 Report dénoncer ce commentaire

    on tranche dans la conccurence, oui...

    La FIFA et l'UEFA veulent être les seuls maîtres à bord pour gérer les perles qu'ils forment dans leurs satellites en Afrique et en Asie... on ne partage pas. Sans parler de leurs agents qui ne peuvent plus aussi bien se sucrer. Le Barça peut aligner 11 joueurs formés au club, tandis que les instances sportives perdent (encore...) du crédit. Aller continuons de couper ces têtes qui dépassent du paysage, non mais... se croire plus haut que la FIFA et l'UEFA.. gonflés ces catalans...

  • Faton le 02.04.2014 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arreter

    Tout la terre en veut a ce club ! Laisser les tranquils il joue leur meilleur football arreter de vous acharnez sur ce club.

    • Flooo le 02.04.2014 14:30 Report dénoncer ce commentaire

      plongeons

      Leur meilleur football c'était en 2008/2009 avant que commence le festival des plongeons et des simulations.

    • Louis le 02.04.2014 15:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      bah ouais

      Il n'y a qu'à voir Neymar, très doué pour la simulation, il a réussi plus de simulation que de match. Le petit prodige au Brésil un joueur comme un autre en Europe

    • Mergim le 02.04.2014 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Ouin ouin

      Oui c'est vrai, il y en a marre de tous ces gens qui n'aiment pas une mafia du foot. Laissez les faire n'importe quoi de pas éthique tant qu'il y'a des buts. En plus il n'y a rien de scandaleux à Barcelone, Messi doit faire de la fraude fiscale, le pauvre il gagne pas assez.

    • radio le 02.04.2014 17:38 Report dénoncer ce commentaire

      silence

      Fraude?? on ne parle plus ,silence radio !!!