Football

09 janvier 2020 18:21; Act: 09.01.2020 18:28 Print

Le FC Sion commence 2020 par un match nul

par Sport-Center - En Espagne, le club valaisan a partagé l'enjeu avec Heracles Almelo (1-1). Un match qui coïncidait avec l'intronisation de Ricardo Dionisio sur son banc.

storybild

Yannick Cotter (à droite) restera comme le premier buteur sédunois de l'année. (Photo: Capture d'écran Twitter FC Sion)

Une faute?

Pour sa première sortie de l'année, le FC Sion n'a pas pu goûter aux joies de la victoire. A Costa Ballena (Andalousie), le club de Tourbillon a fait match nul contre Heracles Almelo, actuel 9e du championnat des Pays-Bas, un adversaire avec lequel les Valaisans partagent le même hôtel durant leur séjour espagnol.

Cotter ouvre les feux

Deux jours après avoir disposé 3-1 du très «helvétique» Borussia Möenchengladbach (avec les Suisses Sommer, Elvedi et Zakaria), Heracles a ouvert le score peu avant la mi-temps (43e, but de Bijleveld) avant de concéder l'égalisation à la 56e par Yannick Cotter. Au lendemain de sa signature à la Juventus (qu'il rejoindra la saison prochaine), l'international suisse M18 a signé le premier but valaisan en 2020.

Le rendez-vous coïncidait aussi avec l'intronisation officielle sur le banc valaisan de Ricardo Dionisio, l'ancien coach du Stade Nyonnais (Promotion League), nommé à Tourbillon le 1er jour de l'An. Un transfert au demeurant toujours vigoureusement contesté par les dirigeants de Colovray, lesquels entendent saisir la justice pour y faire respecter leurs droits.

Un onze de base assez classique

Pour sa «première», Dionisio a aligné un onze assez classique au coup d'envoi, avec, devant Mitryushkin, une défense centrale composée du «revenant» Bamert et de Ruiz, avec Maceiras et Facchinetti sur les côtés. Kouassi, Kasami, Toma, Grgic, Lenjani et Patrick ont également été titularisés.

A la pause, le technicien portugais remplaçait toute l'équipe par une autre, Sion, privé de Fickentscher, se présentant alors dans la composition suivante: Fayulu, Nsakala, Andersson, Saintini, Theler, Itaintinga, Zock, André, Cotter, Balthazar et Uldrikis.

En dépit d'avoir la maîtrise du ballon (avec 54% de possession) et de l'avoir emporté au corner-score (4-3), les protégés de Dionisio n'ont adressé que cinq frappes (dont trois cadrées) en direction de la cage adverse, contre seize tirs (dont six cadrés) à leurs adversaires. Très en vue, Fayulu a sauvé les siens à plusieurs reprises.

La satisfaction du coach

Au coup de sifflet final, Ricardo Dionisio se montrait toutefois satisfait. «Par rapport aux idées de jeu que l'on souhaite mettre en place, devait-il expliquer, j'ai vu de belles choses, beaucoup de courage et d'envie, avec l'intention de garder le ballon. Bien sûr, et c'est normal après neuf entraînement, il y a encore beaucoup à travailler. Mais il y a là le début de quelque chose d'intéressant.» S'il s'entraîne toujours avec le club sédunois, Johan Djourou a été logiquement préservé pour ce premier match amical.

Prochain test pour Sion: lundi, contre les Hongrois du FC Mol Fehervar (ex-Videoton). Après leur retour en Suisse, les Valaisans disputeront un dernier match amical contre Yverdon le 18 janvier, sur le terrain synthétique de Fully, avant la reprise, fixée le 26 janvier à Thoune.

N.JR

Football

(nxp)