Super League

15 juillet 2011 18:26; Act: 09.08.2011 17:19 Print

Le FC Sion va devoir se passer de ses recrues

La Ligue a débouté le FC Sion qui va devoir renoncer à ses nouvelles recrues samedi contre Zurich.

storybild

Pascal Feindouno, ici face au PSG samedi dernier, n'est pas qualifié pour débuter le championnat, tout comme les autres recrues. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La commission de qualification de la Swiss Football League (SFL) a rejeté les demandes de qualification du FC Sion - Olympique des Alpes SA pour les joueurs non amateurs Stefan Glarner, Pascal Feindouno, José Julio Goncalves, Gabri, Billy Ketkeophomphone et Mario Mutsch.

Dans la décision de ce jour, la commission de qualification de la SFL a rejeté les demandes de qualification en raison de la sanction infligée à l'encontre du membre précité de la SFL par la FIFA à l'occasion de sa décision du 16'avril 2009 dans l'affaire FC Sion et le gardien égyptien Essam El Hadary contre Al-Ahly Sporting Club (Egy).

La sanction prononcée porte sur une interdiction de tout transfert de joueurs nationaux et/ou internationaux pendant deux périodes entières et consécutives de qualification selon la propre réglementation nationale de la SFL.

Cela signifie que les six joueurs ne seront pas qualifiés pour le FC Sion avant le mois de janvier 2012. Toutefois, le FC Sion peut encore faire recours devant le Tribunal de recours de la SFL, puis éventuellement au Tribunal arbitral du sport (TAS) et pour finir au Tribunal fédéral.

La commission de qualification a considéré que cette décision revêtait désormais le caractère définitif et exécutoire après épuisement de toutes les voies de recours de sorte qu'elle s'imposait désormais tant aux organes de la SFL qu'à ses membres, en l'espèce FC Sion - Olympique des Alpes SA, conformément aux statuts de l'ASF et de la SFL.

Dès lors, l'exécution de la décision de la FIFA suffit à rejeter les demandes précitées de qualification pour la 1re'période de qualification de la saison 2011/2012 qui a débuté le 10'juin dernier.

(ats)