Football

14 novembre 2019 23:02; Act: 14.11.2019 23:52 Print

Le Portugal se régale, Ronaldo voit triple

CR7 a encore frappé. Mais malgré le carton réussi jeudi (6-0), l'équipe de Fernando Santos n'est pas encore officiellement qualifiée pour l'Euro.

storybild

Cristiano Ronaldo a inscrit la moitié des buts de son équipe jeudi soir contre la Lituanie. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le quintuple Ballon d'or, en jambes malgré son remplacement controversé ce week-end avec la Juventus Turin, n'a pas perdu de temps en ouvrant le score sur penalty (7e) puis en faisant le break (22e) avant de marquer le sixième et dernier but de son équipe (65e). Les autres réalisations portugaises ont été l'oeuvre de Pizzi (52e), Gonçalo Paciência (56e) et Bernardo Silva (63e).

«CR7» porte ainsi son total de buts avec le Portugal à 98 unités en 163 sélections, se rapprochant un peu plus du record mondial détenu par l'Iranien Ali Daei (109).

Malgré ce triomphe, les Lusitaniens devront attendre l'ultime journée des qualifications, dimanche face au Luxembourg, pour gagner le droit de défendre leur titre.

Deuxièmes du groupe B, avec 14 points, derrière l'Ukraine assurée de terminer première, les Portugais n'ont pas creusé l'écart avec la Serbie, victorieuse dans le même temps du Luxembourg à domicile (3-2) et à une longueur des hommes de Fernando Santos.

Vite fait, bien fait!

Jeudi à Faro, dans le sud du Portugal, les champions d'Europe ont d'emblée pris le match en main. Cristiano Ronaldo s'est chargé de transformer un penalty qu'il a lui-même obtenu sur un tacle par derrière du latéral lituanien Saulius Mikoliunas (1-0, 7e).

Le capitaine portugais a ensuite doublé la mise d'une frappe enveloppée qui a terminé sa course dans la lucarne des cages lituaniennes (2-0, 22e).

Au retour des vestiaires, Pizzi a définitivement mis à l'abri le Portugal après que son tir a heurté la barre transversale puis le poteau avant d'entrer dans les filets (3-0, 52e).

Gonçalo Paciência a marqué son premier but en sélection d'un tir à la hauteur du point de penalty (4-0, 56e) avant que Bernardo Silva ne reprenne victorieusement un centre à ras de terre de Ricardo Pereira (5-0, 63e).

Dans la foulée, Silva a servi Cristiano Ronaldo en pleine surface. L'attaquant de 34 ans a alors ouvert son pied droit pour ajuster le gardien lituanien Ernestas Setkus et achever la correction portugaise (6-0, 65e).

Football

(nxp/afp)