Valais

18 avril 2019 17:47; Act: 18.04.2019 19:54 Print

Nouvelles mesures contre la violence au stade

Le canton a adopté plusieurs mesures visant à assurer la sécurité au stade. Fouilles et billets nominatifs sont au programme.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Valais se mobilise pour lutter contre la violence au stade de Tourbillon. Une rencontre entre divers acteurs a eu lieu jeudi à Sion. Plusieurs mesures, encore non chiffrées, ont été adoptées. Elles seront progressivement appliquées pour les matches du FC Sion.

Une grande partie des spectateurs se présentant à Tourbillon sera fouillée, notamment le secteur des visiteurs. Des zones d'accueil seront aménagées pour éviter des queues aux diverses entrées. Tous les billets seront nominatifs. Des bornes pour les contrôles d'identité seront installées par la commune de Sion, propriétaire des lieux.

Dénonciations systématiques

Le match interrompu contre Grashopper en mars dernier a été le déclencheur, admet le président de la ville, Philippe Varone.

Les détenteurs de matériel illicite (pétards, fumigènes) ou les personnes interdites de périmètre seront systématiquement dénoncés au ministère public. Des arrestations provisoires pour une durée jusqu'à 48 heures pourront être décidées selon les cas.

«Comme ultime mesure, nous pourrons choisir d'interdire l'accès au stade aux fans d'un club adverse. Ce ne sera toutefois pas le cas pour ceux de Grasshopper, en cas de non-relégation de leur équipe», résume le chef de la Police cantonale valaisanne, Christian Varone.

Football

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ping pong le 18.04.2019 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Enfin

    Excellente initiative. Des supporters oui mais avec un cerveau, des chants d'encouragement et de beaux tiphos En espérant toutefois éviter une hausse de prix qui semble déjà trop cher pour le championnat suisse.

  • jean neymar le 18.04.2019 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mal vu

    Comme d'habitude, une minorité pénalise la majorité...

  • Marat le 18.04.2019 20:40 Report dénoncer ce commentaire

    Bonne initiative

    Tout cela à cause de certains abrutis:(

Les derniers commentaires

  • @vsenavantjrs le 20.04.2019 17:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hatez-vous les autres, Bon CC

    Ces hooligans avec leurs casquettes et capuches sont des frileux, on dirait qu'ils reviennent de certaines banlieues françaises fans de l'Orient. Une loi pour interdire de se couvrir le visage dans les lieux publics c'est pour quand. Des banques le font. Je ne vise pas le peu de femmes voilées, leurs visages se voit. Au Tessin cette loi existe, elle est utilisée à 98% contre des hommes dissimulants leurs visages, même casqués à la Poste, aux banques, en maison communale. La Suisse veux un vote bi comme à chaque fois, holligans et voile ensemble, séparez les choses pour une fois.

  • marcValais le 20.04.2019 16:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais politique des petits pas

    On commence à aller dans le bon sens. Par contre, la loi doit changer car une personne dénoncée ne risque pratiquement rien. Le catalogue des peines est dérisoire contrairement à la LCR

    • Mendrisiotto le 20.04.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marcValais

      Que veux tu Marc, quant les UDC veulent revoir le code pénal, la gauche dit non, il faut réinsérer les criminels et les crétins dans la societé, d' ailleurs ils voudraient aussi revoir ces lois à la con de Via Sicura ,la gauche des verts , tu sais l' amateur de la fête du slip ,crois tu qu'ils vont accepter.

  • en passant le 20.04.2019 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    piste

    le simple fait de tolérer des cortèges et déjà une erreur, c'est leurs octroyer des droits et un sentiment de supériorité. Quand aux trains spéciaux vandalisés!!! les diriger sur une voie de garage avec présence d'un comité d'accueil. ET fin des sursis.

  • Carmen le 20.04.2019 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    match à risques

    Quand une équipe à risques joue, il faudrait impérativement soit jouer sans spectateurs ou interdire l'accès au stade des supporters de l'équipe adverse...pas de trains, pas d'accès aux stades sans présentation d'une pièce d'identité ou une autorisation établie par l'équipe .cela demanderait du travail supplémentaire...Sévérité = tranquillité et sécurité

  • Juge Suisse Bisounours le 19.04.2019 17:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    juger sévèrement

    C'est inadmissible. Si je dois en juger, ce sera sévère. 200.- de frais et trois jours-amendes avec un surcis de deux semaines! Ça leur apprendra.