Football

03 avril 2019 09:25; Act: 03.04.2019 09:25 Print

Le gardien de l’Angleterre dans une bagarre de rue

Jordan Pickford se serait retrouvé impliqué dans la nuit de dimanche à lundi dans une rixe devant un pub à Sunderland, où il avait été provoqué par des clients.

Sur ce sujet
Une faute?

Le gardien titulaire d’Everton et de l’équipe d’Angleterre, âgé de 25 ans, aurait été impliqué dans une bagarre à la sortie d’un bar, à en croire des vidéos qui ont circulé dès lundi matin sur les réseaux sociaux. Selon les informations relayées par les médias britanniques, Jordan Pickford avait choisi de rendre visite à sa famille à Sunderland dimanche, jour de la Fête des mères au royaume. Le club de la ville, où il avait démarré sa carrière professionnelle en 2012, avant d’être transféré pour une somme record dans le club de la ville de Liverpool, disputait justement ce jour-là la finale de la Coupe des ligues inférieures, face à Portsmouth dans le mythique stade londonien de Wembley.
Pickford avait des billets pour le match, mais a finalement opté pour un retour aux sources. Après avoir regardé la finale à la TV et assisté à la douloureuse défaite des Black Cats aux tirs au but, le gardien est sorti en ville de Sunderland.

C’est là que les choses ont quelque peu dérapé. Des individus identifiés par des témoins comme étant des supporters de Newcastle, le rival historique de Sunderland, ont commencé à provoquer Pickford, alignant les moqueries sur ses «bras courts» et ses «doigts de beurre». L’international avait été critiqué dernièrement pour des erreurs ayant coûté des buts évitables à Everton. Ignorant les premiers commentaires, Pickford a finalement réagi en adressant un doigt d’honneur à la personne qui le raillait tout en le filmant.


Sa fiancée insultée

Un peu plus tard, devant un autre établissement, une vidéo amateur montre une bagarre de rue dans laquelle le gardien semble être impliqué. Des insultes visant la fiancée de Pickford auraient entraîné la réaction de ce dernier, qui a ensuite pu être entraîné plus loin par des amis.

La police locale a admis qu’une enquête était ouverte: «A minuit dix-neuf lundi le 1er avril, la police a été prévenue d’une perturbation impliquant un grand nombre d’individus sur la rue Tunstall à Sunderland. Des investigations sont menées pour déterminer les circonstances de l’incident et localiser les personnes impliquées. Personne n’aurait été sérieusement blessé et aucune arrestation n’a eu lieu.»

De son côté, le club d’Everton a été publié un très bref communiqué: «Le club a été averti d’un supposé incident impliquant l’un de nos joueurs et nous examinons l’affaire.»


Football

(Sport-Center)