Football - Corée du Sud

02 décembre 2019 06:20; Act: 02.12.2019 06:20 Print

Le gardien perd la tête, son club lâche le titre

Le portier international sud-coréen Kim Seung-gyu s’est montré bien trop impatient, dimanche, lors de la rencontre entre Ulsan et Pohang.

Sur ce sujet
Une faute?

C’était la dernière journée du championnat sud-coréen ce week-end et Ulsan était en pole-position pour le titre. Pour ce faire, il «suffisait» de s’imposer à domicile contre les Pohang Steelers, histoire de laisser Jeonbuk à bonne distance. Mais Ulsan et Jeonbuk, les deux équipes qui ont Hyundai comme commanditaire, ont fini par s’échanger la première place à la surprise générale.

En fin de partie, c’était la panique pour Ulsan, mené 1-2 sur sa pelouse, à la suite de réalisation de Wanderson (28e) et Iljucenko (56e), malgré l’égalisation de Figueiredo en fin de première mi-temps. Alors à la 88e minute, le gardien Kim Seung-gyu a voulu gagner quelques secondes et relancer vite le ballon, sur une touche pour les siens, à une trentaine de mètres de son but.

L’idée était louable, mais la réalisation très pauvre… La remise en jeu du gardien international aux 45 sélections a été interceptée par Heo Yong-joon, qui n’a eu plus qu’à marquer le 1-3 dans le but vide. Palocevic a fini le travail sur penalty à la 97e et c’est Jeonbuk qui a pu jubiler grâce à sa meilleure différence de buts, alors qu’Ulsan n’avait plus lâché la tête du championnat depuis la 32e journée.

Oui, c’est ballot.

(Sport-Center/rca)