Euro 2012

30 mars 2011 17:51; Act: 30.03.2011 17:53 Print

Le hooliganisme polonais pose probème

Le hooliganisme pose à la Pologne, coorganisateur de l'Euro 2011, un «gros problème d'image», a déclaré un responsable de l'UEFA.

Une faute?

Le responsable de l'UEFA a toutefois assuré que le gouvernement de Varsovie prenait les mesures nécessaires pour y remédier.

«Ils savent qu'ils ont un problème - ils ont un gros problème d'image. Des hooligans sont présents autour des matches à chaque journée de championnat mais le gouvernement prend les bonnes décisions pour l'avenir», a déclaré lors d'une conférence de presse à Manchester Martin Kallen, directeur des opérations de l'Euro 2012 pour l'UEFA.

Cette déclaration intervient cinq jours après des heurts entre hooligans polonais et forces de l'ordre lituaniennes à Kaunas lors d'un match amical Lituanie-Pologne, en marge duquel un policier a été poignardé et 12 personnes arrêtées.

«Nous sommes inquiets, comme le gouvernement polonais. Ils prennent cela au sérieux et il y aura des changements lors des prochains mois», a ajouté M. Kallen, qui s'attend à voir un type de spectateurs «différent» et «plus de familles» lors de l'Euro coorganisé avec l'Ukraine.

En Pologne, les hooligans de clubs rivaux s'affrontent lors de bagarres collectives arrangées entre un nombre équivalent de combattants. Le 8 janvier, un homme de 24 ans est mort dans une bagarre entre environ 150 supporters des deux clubs rivaux de Lodz.

Le ministère polonais de la Justice a récemment annoncé la mise en place pendant l'Euro d'une surveillance électronique des supporters interdits de stades, soit environ 1800 personnes en Pologne, dans le cadre d'un projet de loi sur la sécurité intérieure présenté par la chancellerie comme l'une des priorités législatives du gouvernement pour 2011.

(ats)