Football - Angleterre

27 juillet 2018 19:32; Act: 27.07.2018 19:32 Print

Le secret des penalties anglais révélé

L’Angleterre n’avait jamais gagné au terme d’une série de tirs au but lors d’une Coupe du monde avant cette année. Voici comment ils ont vaincu le signe indien et la Colombie.

Sur ce sujet
Une faute?

Cet été, en Russie, les «Three Lions» ont mis fin à une véritable malédiction qui la poursuivaient lors des penalties aux Mondiaux, remportant enfin la toute première série de leur histoire le 3 juillet dernier, contre la Colombie, en 8es de finale de la Coupe du monde en Russie. Ce succès (1-1 ap, 3-4 tab) ne doit finalement pas grand-chose au hasard.

Jusqu’ici, le bilan était horrible. Demi-finale du «Mondiale» 90? Défaite contre l’Allemagne de l’Ouest, après un manqué du magique Chris Waddle. 8e de finale de la Coupe du monde 1998? Revers face à l’Argentine, après un raté de David Batty. Quart de finale en 2006? Frank Lampard, Steven Gerrard et Jamie Carragher se loupent et c’est le Portugal qui passe.

Du coup, le sélectionneur Gareth Southgate a choisi de mettre tous les atouts de son côté et fait travailler ses ouailles en ce sens. Mais le gardien Jordan Pickford avait aussi sa botte secrète. Juste avant cette séance décisive contre les Colombiens, l’ange-gardien anglais a changé de gourde et a pris celle préparée juste pour l’occasion, où les petites habitudes des adversaires avaient été compilées.

C’est le coach des portiers anglais «himself » qui l’a fait savoir sur la BBC. «Après les 120 minutes réglementaires, on a changé de bidon. Jordan regardait qui tirait le penalty et se fiait ensuite à ce qui était écrit dessus. Par exemple, Carlos Bacca a tendance à tirer au centre. Cela a sûrement donné un avantage psychologique à notre gardien», a-t-il avoué. Il fallait y penser.

(rca)