Football

16 février 2019 21:48; Act: 16.02.2019 21:56 Print

Leipzig peut toujours rêver de grandeur

Vainqueur 1-3 à Stuttgart, le club de la Saxe a réalisé la bonne opération du jour en Bundesliga. La Ligue des champions se précise.

storybild

Sur ce coup-franc, Sabitzer donne l'avantage à Leipzig face à Stuttgart. (Photo: AFP)

Une faute?

Leipzig a conforté sa quatrième place en Bundesliga en s'imposant 3-1 lors de la 22e journée samedi à Stuttgart, face à un adversaire qui s'enfonce un peu plus dans la crise et la zone de relégation.

L'international danois Yussuf Poulsen a réussi un doublé (6e et 73e) et Marcel Sabitzer a placé un coup franc direct d'école (68e) pour le RB Leipzig. Stuttgart a égalisé par le Suisse Steven Zuber sur penalty (15e), après visionnage de l'action en vidéo par l'arbitre pour une main dans la surface.

Avec 41 points en 22 journées, Leipzig conserve six points d'avance sur son poursuivant direct Wolfsburg. Le RB peut commencer à croire en ses chances de finir la saison dans le quatuor de tête des équipes automatiquement qualifiées pour la prochaine Ligue des champions.

Aucun des trois premiers du classement ne jouait ce samedi. Vendredi soir, le Bayern Munich deuxième (48 points) est revenu provisoirement à deux points du leader Dortmund, en s'imposant 3-2 à Augsbourg. Le Borussia peut remettre son poursuivant à cinq points s'il s'impose lundi sur la pelouse de la lanterne rouge Nuremberg.

Le troisième Mönchengladbach (42 points) se déplace dimanche à Francfort (6e, 33 points). Une victoire lui permettrait de recoller à trois points du Bayern.

Stuttgart en position de barragiste

A Stuttgart, Leipzig n'a pas eu à forcer son talent pour balayer une équipe en pleine déconfiture. Mardi, le VfB a limogé son directeur sportif et l'a remplacé par l'ancien international Thomas Hitzlsperger. En octobre, c'est l'entraîneur qui avait été évincé et remplacé par Markus Weinzierl, désormais lui-même sur un siège éjectable, après sept matches consécutifs sans victoire, dont six défaites.

Le VfB Stuttgart, historiquement l'un des grands clubs allemands (cinq fois champion d'Allemagne, pour la dernière fois en 2007) occupe provisoirement la 16e place, celle de barragiste en fin de saison, très loin de ses ambitions. Il n'a pas encore gagné un match en 2019.

Dans les autres matches de ce samedi, Schalke à domicile n'a pas pu faire mieux que 0-0 contre Fribourg. A quatre jours de la réception de Manchester City en Ligue des champions, l'équipe de Gelsenkirchen stagne à la 14e place, à dix points de la première place européenne.

Dans le dernier match de la journée, Berlin, à domicile, a bêtement perdu deux points (1-1) en encaissant contre Brême un coup franc direct de Claudio Pizzarro, à la 6e minute du temps additionnel! Le Hertha laisse ainsi filer une chance de remonter à la 6e place, la dernière qualificative pour l'Europa League, et reste neuvième.

Football

(nxp/afp)