Football

27 avril 2019 20:39; Act: 27.04.2019 20:39 Print

Les joueurs de Bolton refusent de jouer

par Sport-Center - Déjà relégués en troisième division anglaise, les «grévistes» de Bolton (D2) ont choisi de boycotter la fin de saison. Leur match de samedi contre Brentfort a été annulé.

storybild
Une faute?

Décidément, rien ne va plus du côté de Bolton Wanderers. Après une première grève de 48 heures entamées au début du mois pour salaires impayés, ses joueurs, relégués en League One (D3), ont choisi de durcir le mouvement, refusant désormais de jouer la fin de saison malgré les promesses du futur propriétaire, Laurence Bassini.

Le match de ce samedi contre Brentford a du coup été annulé, ce qui n'a pas été du goût de la Ligue anglaise, laquelle a tout entrepris – mais en vain – pour maintenir la rencontre.

Dans un premier temps, il avait même été envisagé d'aligner des juniors. Dans un communiqué, la ligue anglaise a précisé qu'elle «aurait obligé le club à jouer le match de ce week-end si l'équipe des moins de 18 ans n'avait pas déjà disputé une rencontre jeudi».

Bolton doit terminer sa saison dimanche prochain contre Nottingham Forest. Dans ces conditions, il y a peu de chances que ce dernier match ait lieu.

Afin de justifier leur mouvement de grève, les joueurs ont fait paraître un communiqué dans lequel ils expliquent les circonstances de leur action. «Nous nous sommes efforcés de poursuivre notre entraînement et de jouer nos engagements au cours de cette période extrêmement difficile, avec, apparemment, aucune solution en vue. Cette situation crée un fardeau mental, émotionnel voire financier pour les membres du club sans que cela soit leur faute. Il s'agit de circonstances sans précédent qui affectent tous les aspects de nos vies et qui mettent beaucoup de pression négative sur nous-mêmes et nos familles. Pendant ce temps, nous sommes restés patients dans l'espoir d'y voir plus clair. Et nous regrettons profondément de ne pas honorer la fin de la saison à moins d'être payés. Nous comprenons que cela décevra nos fans et pour cela nous nous en excusons sincèrement Nous sommes conscients que cela peut être perçu comme une action radicale, mais nous estimons qu'il ne nous reste plus d'autre choix.»

L'équipe reste actuellement sur cinq défaites de rang et devrait être battue sur tapis vert ce samedi. Elle est loin l'époque ou Nicolas Anelka, Jay-Jay Okocha ou Johan Elmander régalaient les fans du Reebok Stadium...

Football

(nxp)