Football

07 avril 2019 10:37; Act: 07.04.2019 10:37 Print

Le coach de Southampton prive ses joueurs de wifi

Entraîneur de Southampton, Ralph Hasenhüttl ne veut pas du wifi dans les chambres d'hôtel de ses joueurs afin de les protéger contre ce qu'il estime être une addiction.

storybild

Pour Ralph Hasenhüttl (coach de Southampton), pas de wifi, donc pas de jeux, en tout cas à l'hôtel. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Entraîneur de Southampton, 16e après sa défaite concédée vendredi soir contre Liverpool (1-3), Ralph Hasenhüttl n'est pas un fan absolu des jeux vidéo. Et c'est pour lutter contre ces jeux-là, qu'il assimile à une drogue, que l'Autrichien a reconnu avoir bloqué l'accès à Internet dans les chambres d'hôtel des Saints.

«On doit protéger les joueurs, car ce n'est pas un petit problème. Si vous êtes honnête, c'est la même chose que de l'alcoolisme ou de l'addiction aux drogues. Les protéger signifie les aider à ne pas y passer autant de temps. Nous bloquons le wifi à l'hôtel, par exemple, le soir, pour qu'ils ne puissent plus jouer», a ainsi déclaré le technicien.

Mais Hasenhüttl (51 ans) a aussi été honnête: il a reconnu que lorsqu'il entraînait Leipzig, soit jusqu'à la saison dernière, ses joueurs pouvaient demeurer branchés jusqu'à 3 heures du matin.

C'est donc pour protéger ses ouailles contre le fléau que représenteraient les jeux vidéo que l'ancien international autrichien (8 sélections) a décidé de tirer la prise. Selon lui, le gouvernement devrait considérer l'addiction aux jeux comme une maladie. Pour ses joueurs, en attendant, c'est «game over».

Football

(Sport-Center)