Equipe de Suisse

01 juin 2011 18:15; Act: 01.06.2011 18:28 Print

Lescott craint la «peau de banane»

par Jean-Philippe Pressl-Wenger - Alors que Michael Carrick vient de déclarer forfait pour le match contre la Suisse, Joleon Lescott a tenu à rappeler que les Anglais ne prenaient rien à la légère.

storybild

Lescott (à g.) et Jagielka avaient contenu les assauts de Derdiyok à l'aller. (Photo: Keystone)

Une faute?

Joleon Lescott sera probablement sur le banc samedi, pour la rencontre qualificative face à la Suisse, dans le cadre des éliminatoires de l’Euro 2012. Rio Ferdinand (Manchester United) et John Terry (Chelsea) devraient logiquement débuter dans l’axe de la défense anglaise. Pourtant, c’est Lescott, titulaire face à la Suisse en septembre dernier, qui a commenté l’état d’esprit qui anime ses coéquipiers avant la confrontation du week-end.

«Je ne crois pas que les gars pensent qu’il suffira d’entrer sur le terrain pour gagner le match, a avoué le défenseur de Manchester City sur le site internet de la BBC. Si nous appliquons les consignes du sélectionneur, je suis persuadé que nous allons gagner.»

La peau de banane

La majorité des sélectionnés anglais ont vu leurs vacances estivales de 2010 se réduire à la portion congrue en raison de la Coupe du monde (éliminés par l’Allemagne en 8es). Toutefois, l’approche de l’été et des quelques semaines de pause n’occupera pas leurs pensées. «Personne ne pense encore aux vacances. Tout le monde est concentré sur ce match, nous savons quelle est l’importance de cette rencontre.»

Au classement, l’Angleterre partage la première place du groupe avec le Monténégro (10 points tous les deux). «La Suisse est une bonne équipe, a enchaîné Lescott. Et si nous ne nous impliquons pas à 100%, nous pourrions glisser sur une peau de banane.»

Peu importe le système

Au match aller en septembre 2010 à Bâle, la Suisse s’étaient inclinée 3-1. Seul Shaqiri avait sauvé l’honneur d’un tir extrêmement violent. Les réussites britanniques avaient été inscrites par Rooney, Johnson et Bent. Depuis, ce dernier a marqué à chacune de ses sorties sous le maillot aux Trois Lions.

«Pour être tout à fait honnête, je ne ressens pas trop de pression, a assuré l’attaquant d’Aston Villa. Le système de jeu importe peu, que ce soit en 4-4-2, 4-5-1 ou en 4-3-3 je sais que je peux faire du bon boulot.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.