Football

31 juillet 2019 21:09; Act: 31.07.2019 21:37 Print

Liverpool assure le spectacle à Genève

par Nicolas Jacquier, Genève - Devant plus de 25'000 spectateurs, les champions d'Europe en titre ont bouclé leur préparation en s'imposant 3-1 devant Lyon.

storybild

Firminio et Liverpool ont régalé les spectateurs. (Photo: Reuters)

Une faute?

Ce mercredi soir au stade de Genève, ils sont venus, par centaines, par milliers, souvent en famille ou avec des amis, revisiter le mythe et, quelque part aussi, contribuer à le perpétuer. Composant les choeurs de l'armée rouge, ils se sont tous déplacés, parfois de très loin, parce qu'un match de Liverpool, même amical, même sans enjeu, ça ne se rate pas. Alors ils étaient là, venus admirer leurs idoles, parfois espérer les approcher pour les plus téméraires, donnant à la Praille, avec une marée rouge descendant des gradins, un petit air d'Anfield Road. Dans le kop adverse, Lyon a aussi pu compter sur ses fans, mais ceux-ci devaient malgré tout se retrouver en nette infériorité.

Fin de préparation

Il y a certes aussi eu un match, au demeurant fort plaisant à suivre, qui a surtout permis aux pensionnaires d'Anfield de retrouver le chemin du succès. Après une série de déconvenues amicales peu dans les habitudes de la maison (avec trois défaites et un nul), les Reds ont terminé leur préparation en dominant assez aisément l'Olympique Lyonnais des Brésiliens Sylvinho (nouveau coach) et Juninho (nouveau directeur sportif). Et qu'importe si Liverpool n'a pas toujours évolué comme un champion d'Europe, ce qu'il a proposé a largement suffit pour combler ses supporters, lesquels n'ont pas manqué de réserver une ovation à leurs héros, alors que résonnaient les premières mesures du «never walk alone».

Double surprise

Soixante jours après le sacre européen de Liverpool à Madrid, Jürgen Klopp avait réservé pour l'occasion une double surprise au public de la Praille en titularisant deux revenants, Mohamed Salah (de retour de vacances après la CAN) et Xherdan Shaqiri (de retour de blessure). Pour Alisson, le deuxième «vacancier», le retour s'est avéré plus compliqué, le gardien commettant une surprenante bourde après moins de 300 secondes. En ne maîtrisant pas un ballon anodin, le Brésilien n'eut d'autre choix que d'accrocher Dembélé qui s'en était emparé pour un penalty indiscutable, transformé en force par Memphis.

Cinq minutes allaient suffire aux Reds pour renverser ensuite le sablier. Sur un ballon mal dégagé par Mendes, Firmino pivotait avant de tromper la vigilance de Lopes. Andersen, le nouveau défenseur danois de l'OL, devait ensuite fêter sa première titularisation en armant, sur un centre de Hoever, une volée qui finit sa course dans la lucarne pour le plus splendide des auto-goals.

Numéros époustouflants

Ayant trouvé ses repères genevois, Liverpool se mit alors à régaler l'assistance, en offrant plusieurs numéros époustouflants qui virent ses joueurs conjuguer technique en mouvement et vitesse d'exécution. S'il ne devait pas demeurer en reste au niveau de la virtuosité, Salah allait parfois manquer de justesse dans le dernier geste – comme quoi, cela peut aussi arriver aux meilleurs.

Toute l'équipe change

En seconde période, alors que Klopp lançait sa classe biberon, Wilson réalisait la frappe de la soirée en dépoussiérant la toile de Tatarusanu de plus de 25 mètres. Peu après l'heure de jeu, le manager des Reds procédait à un remplacement intégral d'équipe, sortant ses onze titulaires du moment pour lancer un Liverpool bis duquel émergeait la haute stature de Virgil van Dijk.

Cela ne changeait en rien la physionomie d'une partie que Liverpool, parfois en démonstration, a animé en multipliant les actions de classe, réduisant Lyon au rang de sparring-partner. Présents aux premières loges dans leur jardin, les joueurs du Servette FC ont apprécié en connaisseurs.

Après le Community Shield qui l'opposera dimanche à Wembley à Manchester City, Liverpool recevra le néo-promu Norwich le 9 août, pour le compte de la première journée de Premier League. Le même jour, Lyon se déplacera à Monaco pour la reprise de la L1.

Liverpool – Lyon 3-1 (2-1)

Stade de Genève, 25900 spectateurs. Arbitre : M. Klossner.

Buts: 4e Memphis (penalty) 0-1, 18e Firmino 1-1, 22e Andersen (autogoal) 2-1, 53e Wilson 3-1.

Liverpool: Alisson ; Hoever (46e Van der Berg), Gomez, Lovren, Larouci ; Shaqiri (30eMilner), Keita (46e Lewis), Lallana ; Salah (46e Duncan), Firmino (30e Brewster), Wilson. Entraîneur : J. Klopp.

Olympique Lyonnais: Lopes (46e Tatarusanu) ; Dubois, Andersen, Denayer (46e Marcelo), Marcal ; Mendes (46e Tousart) ; Jean Lucas, Traoré, Aouar, Memphis ; Dembélé. Entraîneur : Sylvinho.

Notes: peu après l'heure de jeu (62e), Jürgen Klopp sort toute son équipe, remplacée par un Liverpool bis comprenant notamment Van Dijk, Matip, Alexander-Arnold et Origi. Ont aussi joué pour Lyon : Caqueret, Kitala, Tete, Fofana.

Avertissements: 3e Alisson, 38e Hoever.

Football

(nxp)