International

28 octobre 2013 10:19; Act: 28.10.2013 12:31 Print

Long dimanche pour les gardiens

Que ce soit en France, en Angleterre ou en Allemagne, la journée de championnat dominicale n’a pas été tendre avec certains derniers remparts.

Sur ce sujet
Une faute?

On le sait, gardien de but n’est pas un métier facile tous les jours. En cas de bourde devant les filets, les conséquences sont souvent brutales. Et lorsque, en plus, vos défenseurs se plient en quatre pour vous compliquer davantage encore la tâche, vous vous dites que vous auriez mieux fait de rester au lit.

Joe Hart

On commence par Joe Hart, souvent solide gardien de Manchester City. Dans un choc de Premier League contre Chelsea, dimanche après-midi à Londres, l’international anglais est sorti très loin de son but, de manière plutôt incompréhensible. Au même moment, son coéquipier Matija Nastasic a eu le réflexe de jouer le ballon de la tête pour lui faire une passe en retrait. Mais la passe a lobé un Hart tout penaud, offrant tout loisir à Fernando Torres de marquer le but de la victoire pour Chelsea. On jouait la 90e minute et le score était de 1-1 entre les Londoniens et City.


Salvatore Sirigu

Autre pays, autre mésentente. Cette fois c’est Salvatore Sirigu, dernier rempart du Paris Saint-Germain, qui en a fait les frais. Dans le match opposant le leader de Ligue 1 à Saint-Etienne, l’Italien a tenté une sortie aérienne pour intercepter le ballon sur un centre de François Clerc. Mais Sirigu a été gêné par son propre défenseur, Alex, qui se trouvait juste devant lui. Résultat pour le cerbère parisien: une humiliante cabriole et pas de ballon dans ses mains. Pis encore, la mauvaise relance de leur coéquipier Marquinhos a permis à Romain Hamouma de récupérer le ballon et inscrire le 2-0 pour les «verts». Heureusement pour le PSG, l’équipe a pu revenir dans le match et arracher l’égalisation (2-2) à la 90e.


Oliver Baumann

On termine en beauté avec la Bundesliga. Ce n’était pas la journée d’Oliver Baumann, gardien du SC Freiburg, dans le match qui l’opposait dimanche à Hambourg. Les visiteurs se sont imposés 0-3, grâce à trois cadeaux offerts par le No1 fribourgeois. Et cette fois, le gardien n’a reçu aucune «aide» extérieure de la part de ses défenseurs. Baumann a réussi tout seul son «hat trick» d’erreurs. Plutôt qu’une longue explication, voici sa prestation dominicale en images.


(duf)