Football

13 avril 2019 20:56; Act: 13.04.2019 21:10 Print

Manchester United garde espoir

Deux penalties de Pogba contre West Ham (2-1) permettent aux Red Devils de rester dans la course à la qualification pour la Ligue des Champions.

storybild

Le salut est venu des pieds de Paul Pogba dans les dernières minutes du match. (Photo: Keystone)

Une faute?

La prestation des Red Devils confirme qu'Ole Gunnar Solksjaer, qui a été prolongé à la fin mars, aura décidément beaucoup de travail cet été pour redonner de la cohésion à cette formation. Contre les Hammers, qui sont venus sans pression à Old Trafford, Manchester est tombé dans les mêmes travers qu'au cours des dernières rencontres, voire qu'au cours de la première partie de saison avec José Mourinho.

MU a ouvert le score en première période sur un penalty de Pogba (19e), avant d'être logiquement rejoint en début de seconde période (49e). La formation mancunienne, pas assez agressive au milieu de terrain, souvent mise en difficulté tactiquement, a même donné l'impression d'être sur le point de perdre à un quart d'heure de la fin du match. Deux tentatives de Michail Antonio ont été tout près de donner l'avantage à la formation de Manuel Pellegrini, coup sur coup.

Montrer plus

La première a frappé la barre transversale (76e), la seconde a été repoussée par une belle détente de David de Gea (78e). Dans la foulée, une grossière agression du défenseur Ryan Fredericks sur Anthony Martial a permis à Pogba de donner un avantage définitif aux siens (2-1, 80e).

Les Red Devils devront montrer beaucoup plus au Camp Nou mardi pour rattraper leur but de retard, après leur piteuse performance de cette semaine en match aller de quart de finale de la Ligue des Champions (0-1).

Avec leur difficile calendrier en Premier League jusqu'à la fin du mois (déplacement à Everton, réception de Manchester City puis de Chelsea), la qualification pour la prochaine édition de C1 s'annonce compliquée. Manchester United (5e avec 64 points) compte deux points de retard sur Chelsea (4e, 66 points) et trois sur Tottenham (67 points). Arsenal est 6e avec 63 points, mais avec un match en plus à jouer.

Lucas Moura porte Tottenham

Troisième match dans leur nouveau stade de White Hart Lane, et troisième victoire pour les Spurs, qui n'y ont toujours pas encaissé de but.

Face à la lanterne rouge Huddersfield (4-0), les joueurs de Mauricio Pochettino n'ont jamais douté et ont imposé tranquillement leur supériorité technique.

Quatre jours après la performance contre Manchester City (1-0), en quart de finale aller de la Ligue des Champions, l'entraîneur argentin a logiquement fait tourner dans l'optique du retour à l'Etihad Stadium, mercredi, en ne retenant que quatre titulaires habituels dans son onze de départ (Lloris, Vertonghen, Sissoko et Ericksen).

Le Brésilien Lucas Moura a profité de cette opportunité pour montrer qu'il pourrait avoir une carte à jouer la semaine prochaine en raison de l'absence de Harry Kane, puisqu'il a réalisé son premier coup du chapeau (27e, 87e, 93e), après un premier but de Victor Wanyama (24). S'il est aligné, sa vitesse pourrait poser des difficultés à Manchester City, qui devrait marquer au moins deux fois pour se qualifier.

Les seules mauvaises nouvelles viennent de l'infirmerie, avec des doutes sur la participation de Delle Alli et de Harry Winks, qui s'ajouteraient à l'absence de Harry Kane.

Football

(nxp/afp)