Football

30 août 2019 19:05; Act: 30.08.2019 19:10 Print

Mandanda a maigri et Deschamps l'en félicite

Le sélectionneur a fait l'éloge du poids du gardien marseillais. Mais il ne l'a pas (re)pris en équipe de France.

storybild

Steve Mandanda (ici dimanche passé contre Nice) est presque devenu svelte... (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Steve Mandanda a toujours été en délicatesse avec son poids. À 34 ans, plus que jamais, le Français né à Kinshasa – la capitale de la République démocratique du Congo – doit gérer les pauses estivales avec rigueur. Au risque de faire exploser la balance!

Et cette année, le charismatique gardien de l'Olympique de Marseille l'a plutôt bien fait, puisqu'il a réussi un excellent début de saison tout en ayant retrouvé une «taille de guêpe». Ou presque, n'exagérons rien...

Même Didier Deschamps, qui ne s'est jamais gêné de le taquiner, l'a remarqué. «Steve, je sais de quoi il est capable, je suis content et heureux de le revoir à un bon niveau avec un physique de sportif de haut niveau, même si cela va peut-être ne pas lui plaire, mais c'est important pour lui», a-t-il déclaré en conférence de presse. Avant d'en rajouter une couche: «Il a beaucoup d'années derrière lui et c'est important qu'il puisse bien vivre ses dernières années au haut niveau.»

Au niveau des gardiens, le sélectionneur tricolore a pourtant convoqué Hugo Lloris, Alphonse Areola et Mike Maignan pour les deux prochaines échéances de l'équipe de France contre l'Albanie et Andorre, les 7 et 10 septembre, en éliminatoires de l'Euro.

Pas de trace, donc, de Steve Mandanda, malgré son régime et malgré ses bonnes dispositions actuelles. Didier Deschamps, ou comment caresser d'une main pour mieux gifler de l'autre!

Football

(Sport-Center)