Football

08 janvier 2016 13:04; Act: 08.01.2016 13:11 Print

Mario Gavranovic retire ses billes d'un bordel

L'attaquant du FC Zurich avait investi dans le Club Glamour, qui a fait l'objet d'une descente de police. Il n'a désormais plus rien à voir avec l'établissement.

storybild

L'international suisse et l'établissement n'ont plus rien à voir.

Une faute?

Le Club Glamour est un lieu de rencontres au Tessin, dans lequel Mario Gavranovic avait décidé d'investir une partie de son argent. Il l'avait fait en externe, sans s'impliquer dans la bonne marche de l'établissement. Alors, quand la police y a effectué une descente, soupçonnant une infraction à la Loi sur les étrangers, notamment des danseuses dont la rémunération apparaissait fumeuse, le nom de l'international suisse est sorti.

Fâché d'avoir été jeté en pâture sur la place publique, le Tessinois, actuel attaquant du FC Zurich, a alors retiré ses billes en toute discrétion. Aucune déclaration publique, mais il n'apparaît désormais plus au registre du commerce, expliquent nos confrères de Ticino Online.

(20 minutes)