Football

18 septembre 2019 20:49; Act: 18.09.2019 21:14 Print

Mathieu Valbuena freine Tottenham

Le vétéran français de l'Olympiakos a donné le tournis au club londonien (2-2), lors de la 1re journée du groupe B de Champions League.

storybild

Valbuena s'est fait justice lui-même. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A 34 ans, l'ancien international français est toujours aussi insaisissable. Il a délivré une passe décisive et marqué un penalty, alors que son équipe était mal en point au tableau d'affichage. Très joueurs, les Grecs ont eu le mérite d'y croire et de ne jamais perdre l'envie d'aller de l'avant. De quoi faire enrager l'entraîneur de Tottenham Mauricio Pochettino, qui a beaucoup gesticulé devant son banc de touche.

Le réalisme londonien a toutefois failli avoir raison de cette partie. Imaginez qu'en première période, le seul Daniel Podence avait tiré plus souvent au but (4 fois) et cadré plus d'envois (3) que l'entier de l'effectif anglais. Sauf que voilà, en deux tentatives, les «Spurs» avaient marqué deux fois. Par Harry Kane sur penalty d'abord (26e), sur une belle frappe de 20 mètres de Lucas Moura en lucarne ensuite (30e).

Mais Podence, l'attaquant portugais de l'Olympiakos, est persévérant. Il a profité de l'homme en forme de son équipe pour relancer la rencontre juste avant la mi-temps. Valbuena l'a, en effet, parfaitement lancé sur le 1-2 de la 44e minute. L'ancien Marseillais a ensuite obtenu et transformé le penalty de l'égalisation à la 54e, qui a définitivement mis le feu au Stade Karaïskakis. Il a logiquement quitté l'enceinte exténué à 20 minutes de la fin de la rencontre, sous l'ovation de son public.

Dans l'autre partie du début de soirée de mercredi, comptant pour la poule A, le Club Bruges et Galatasaray n'ont pas réussi à se départager (0-0). Ce n'était pas faute d'essayer pour les Belges, qui ont trouvé la transversale à la 34e sur une lourde frappe de Federico Ricca et souvent alerté l'excellent gardien Fernando Muslera. A force de ne pas marquer, c'est même la troupe de Fatih Terim qui aurait même pu emporter la totalité de l'enjeu en fin de rencontre.

Football

(Sport-Center)