Football

31 mars 2019 23:10; Act: 31.03.2019 23:17 Print

Mbappé rapproche Paris du titre

L'attaquant français a marqué le but de la victoire, dimanche à Toulouse. Le PSG n'est plus très loin d'un huitième titre de champion.

storybild

Mbappé est toujours aussi efficace. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Kylian Mbappé a rapproché le Paris SG du titre en marquant le but de la victoire à Toulouse (1-0), alors que derrière Lille a défendu sa deuxième place avec panache à Nantes (3-2), dimanche lors de la 30e journée de Ligue 1.

Le titre, c'est par là: un succès contre Strasbourg dimanche prochain, et si Lille ne gagne pas à Reims dans le même temps, le PSG gagnera son 8e titre de L1.

Encore une fois, en l'absence de nombreux cadres, dont Neymar, Edinson Cavani et Angel di Maria, Kylian Mbappé a montré le chemin, en marquant sur sa seule occasion (74e).

Cela fait sept matches de Championnat de suite au cours desquels le prodige de 20 ans, meilleur buteur du pays (27 buts), fait trembler les filets.

Après la trêve internationale, le leader (80 pts) a mis du temps à se remettre en marche, et Alphonse Areola l'a même sauvé du pire avec deux beaux arrêts (38, 52). Place désormais à la demi-finale de Coupe de France contre Nantes, mercredi.

Lille résiste

Pas costauds les Dogues ? Mis sous la pression de Lyon revenu à un point après son succès à Rennes vendredi (1-0), et mené 2-0 à l'extérieur, Lille a gardé le cap dans la tempête et prouvé qu'il était taillé pour se battre pour la Ligue des champions.

L'incarnation du succès lillois, Nicolas Pépé, a brillé en transformant le penalty qu'il a lui-même provoqué (66e) puis en offrant dans la foulée le but du 3-2 à Jonathan Bamba (70e) au terme d'un numéro de soliste. Avant lui, Rafael Leao avait sonné la révolte (62).

Du panache, Lille en a, mais sa fougue a failli se retourner contre lui, car sa défense a concédé deux penalties évitables. Heureusement pour le Losc, Valentin Eysseric, parfait sur sa première tentative (54e), envoyait son second tir dans le kop (83e).

Les hommes de Christophe Galtier reprennent quatre points d'avance sur leur poursuivant lyonnais (60 pts contre 56), avant d'aller à Reims dimanche prochain. Marseille (4e, 48 pts), tenu en échec par Angers samedi (2-2), regarde cela de loin.

Dijon dernier

Caen, souvent malheureux cette saison, a décroché son premier succès en Championnat depuis le 18 décembre, et de quelle manière! Une tête d'Enzo Crivelli (23) lui a permis de s'imposer à Monaco, qui n'avait plus perdu depuis sept matches et le retour sur le banc de Leonardo Jardim. Mais s'il y a un homme qui a permis ce sursaut, c'est bien le gardien Brice Samba, infranchissable.

Caen prend à Guingamp, qui compte un match en moins, sa place de barragiste (23 pts contre 22), et laisse à Dijon, battu par Nice (1-0), la dernière place (21 pts).

En six minutes, entre l'expulsion de Frédéric Sammaritano (54) et le but de Pierre Lees-Melou (60), un ancien du club, le DFCO s'est effondré. C'est un «résultat catastrophique», a concédé l'entraîneur Antoine Kombouaré, qui a quitté le stade sous les insultes de supporters en colère.

Football

(afp)